Publié le 26/12/2019 à 15:36

F1 - Ricciardo surpris des contre-performances de Renault

F1 - Daniel Ricciardo surpris par les contre-performances de Renault en 2019

Daniel Ricciardo a été surpris par les contre-performances de Renault dans certaines courses en 2019. Il pense que le constructeur a beaucoup appris.

Renault a vécu une saison 2019 en dessous de ses attentes. Le constructeur voulait réduire l'écart avec les top teams mais il a finalement vu McLaren prendre l'avantage. Daniel Ricciardo, qui a rejoint Renault pour la saison 2019, a été surpris par certaines contre-performances.

« Je m'attendais à des temps faibles et on s'y attend dans toutes les équipes, » a déclaré l'Australien à Crash.net. «  Même chez Mercedes, qui est habituée à gagner, une quatrième place est un temps faible pour eux. Donc on aura toujours des temps faibles dans une saison. »

« Les temps forts correspondaient aux attentes, je savais qu'un top cinq était possible, (et) dans les temps faibles, par moment nous nous sommes posés des questions, nous nous disions que nous devrions pas être si loin. »

« Nous n'allions pas avoir une voiture capable d'un top cinq à chaque course, mais nous attendions à ne plus être 14ème, ou dans ces eaux-là. C'est dans ces situation que nous nous sommes le plus ionterrogés, et nous avons encore beaucoup de travail. »

Ricciardo pense que Renault a beaucoup appris en 2002

Daniel Ricciardo pense que ces moments difficiles ont permis à Renault d'identifier ses faiblesses et de progresser. L'Australien est confiant pour 2020 et il vise même le podium.

« Les temps faibles sont ceux qui ont le plus apporté, » estime Ricciardo. « Les informations obtenues grâce aux temps faibles ont très très positives. Personnellement, je veux revenir au sommet, mais je suis assez satisfait de la façon dont l'équipe a régi (après ces moments). »

Renault a fait de très gros changements dans son département technique à l'usine d'Enstone, où le châssis est développé et conçu. Nick Chester a quitté son poste de directeur technique, Pat Fry va faire son arrivée en 2020 et pourrait lui succéder, Dirk de Beer est devenu responsable de l'aérodynamique à la place de Peter Machin et James Rodger a été promu aérodynamicien en chef. Le constructeur avait annoncé plusieurs recrutements plus tôt dans l'année.

Sur le même thème :
- Renault R.S.20 : Un lancement à l'Atelier Renault
- Ricciardo « souhaite » prolonger chez Renault
- Ricciardo veut mieux s'intégrer chez Renault
- Renault pense être en avance sur ses rivales pour 2021
- Renault avait sous-estimé certains défis
Renault est encore « en reconstruction »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 28 décembre 2019 à 23:02 aurtaugraf dit : article bourré de fautes d'orthographe et de grammaire sans parler des fautes de frappe... Messieurs, soyez digne de la fonction de journaliste qui est la vôtre Bonne soirée