Publié le 27/12/2019 à 17:00

Ferrari : moins de puissance pour la prochaine supercar ?

Ferrari : la prochaine supercar moins puissante que la SF90 Stradale ?

La prochaine supercar de Ferrari, héritière de la LaFerrari, pourrait se montrer moins puissante que la SF90 Stradale.

Avec ses 1.000ch, la Ferrari SF90 Stradale qui vient de rejoindre la gamme régulière du constructeur italien se montre plus puissante que la LaFerrari (photo), dernière supercar en date de la firme, série limitée datant de 2013. On pourrait donc s'attendre à ce que la descendante directe de cette dernière, actuellement en développement, affiche une cavalerie encore plus nombreuse. Mais il pourrait en être autrement selon nos confrères britanniques d'Auto Express. La puissance de l'auto pourrait se "limiter" à trois chiffres.

Enrico Galliera, responsable commercial et marketing de Ferrari, aurait laissé entendre que le travail sur la prochaine supercar de petite série porterait plus sur la légèreté, la maniabilité et l'aérodynamique que sur la puissance pure. L'électrification de sa mécanique pourrait être plus légère que celle de la SF90 Stradale hybride rechargeable.

V12 et électrification, une association complexe

Galliera aurait par ailleurs confirmé que la prochaine supercar arriverait après 2022, sans donner plus de précisions. Bien qu'attendue et malgré l'engagement de Ferrari a maintenir ce type de moteur dans sa gamme aussi longtemps que possible, la présence d'un V12 sous le capot resterait à confirmer. "Pour être honnête, électrifier un V12 signifie créer, très probablement, une voiture grosse et lourde. Donc, idéalement, l'électrification devrait être associée à de plus petits moteurs. La philosophie est d'essayer d'être prêts avec différentes technologies afin de les utiliser en fonction de l'évolution nécessaire. C'est pourquoi nous avons une large gamme de moteurs : V12, V8 et, à l'avenir, le V6", aurait-il expliqué.

Or, Ferrari a annoncé que tous ses modèles à moteur central-arrière seraient électrifiés d'ici 2021. Et si la lignée des supercars Ferrari est fidèle au V12 depuis la F50 de 1995, c'est avec le V8 biturbo des 288 GTO et F40 qu'elle a débuté dans les années 1980.

A lire aussi : Ferrari : l'électrique pas avant 2025 ?

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez