Publié le 27/12/2019 à 15:47

F1 - Porsche a développé et testé un V6 pour la F1 en 2017

F1 - Porsche a développé et testé un moteur pour la Formule 1 avant de renoncer

Porsche était « vraiment proche » d'une arrivée en Formule 1 en 2017, avant que le groupe Volkswagen ne se tourne vers des motorisations électriques.

Une arrivée en Formule 1 d'une marque liée à Vokswagen, que ce soit Audi ou Porsche, a été évoqué à de nombreuses reprises depuis le lancement des V6 hybrides. Un rachat de Red Bull par Audi, puis un partenariat avec Porsche ont été au coeur des rumeurs, avant que Porsche ne renonce à ce projet. Fritz Enzinger, Vice-Président de Porsche Motorsport, a confié à Speedweek que le constructeur était « vraiment proche » d'une implication en Formule 1.

« Le conseil d'administration a demandé de construire un moteur de course très efficace en 2017 (...) Porsche en a non seulement développé un, mais l'a aussi construit, » a-t-il aujourd'hui. « Nous étions impliqués dans les discussions sur les règlements avec la FIA et le promoteur de la F1, Liberty Media. »

« Mais dans la phase de construction, le groupe a décidé de se tourner vers la mobilité électrique. Le V6 1,6 litre était déjà sur le banc d'essai. Ce développement n'a pas été inutile, parce que nombreux composants et procédés peuvent être utilisés pour les modèles de série. Mais Porsche aurait dû construire un nouveau moteur si la marque était restée dans le championnat du monde d'endurance après 2017. »

Porsche a réussi ses débuts en Formule E

A l'été 2017, Porsche a annoncé son départ du championnat du monde d'endurance et son arrivée en Formule E, qui s'est concrétisée pour la saison 2019-2020. Le constructeur a décroché un podium dès ses débuts dans la catégorie à Dariya.

« Nous voulions décrocher des podiums cette saison, » souligne Enzinger. « C'était vraiment une surprise de prendre la deuxième place dès la première course (grâce à André Lotterer). C'était important parce que nous avons été courageux, nous n'avons pas pu nous baser sur une équipe existante comme BMW avec Andretti ou Mercedes avec HWA. Nous nous avions besoin d'expérience, ce qui explique pourquoi Lotterer, qui a passé deux ans dans la meilleure équipe (DS Techeetah) a été recruté, c'est une référence pour nous. Après avoir eu ses premières impressions durant les premiers essais en août, nous savions que nous étions bons. »

Porsche se retrouve à nouveau face à la marque cousine Audi, comme en endurance, mais Enzinger n'y voit pas un problème : « Les deux marques commercialisent des voitures électriques, donc l'implication dans le championnat a du sens, » précise-t-il.

Volkswagen a récemment annoncé que ses programmes en sport automobile se feront désormais uniquement sans moteurs thermiques, à l'exception de la compétition client en rallye, pour mettre l'accent sur l'électrique. Enzinger a confirmé que cette décision « ne concerne que la marque Volkswagen » et pas Porsche et Audi, qui restent impliqués en endurance ou en DTM.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

samedi 28 décembre 2019 à 19:32 Chris dit : l'ADN originelle de porsche c'est surtout des hybrides avec les Lohner-Porsche premiers véhicule de compétition engagé par Porsche et victorieuse, donc tout a fait logique qu'il reviennent a leurs origine avec des F1 hybrides.

samedi 28 décembre 2019 à 17:47 leon dit : Pour ses voitures de route PORSCHE a utilisé me semble t'il des 4 à plat , 6 à plat , 4 en ligne , V8 et V10 : certains essence , d'autres mazout . Alors ou est leur ADN ? Dans le deutsche mark . . Le 4 à plat serait plutot VW .

vendredi 27 décembre 2019 à 21:43 Juju dit : @Carcircus : l'ADN de Porsche est aussi la 4 cylindres boxer. La 356 a précédé la 911 durant quinze belles années.

vendredi 27 décembre 2019 à 20:22 LEON dit : Pourquoi ne pas aller au bout de vos infos et écrire que PORSCHE travaille toujours sur ce V6 pour 2021 ?

vendredi 27 décembre 2019 à 17:07 atypik dit : Dommage de ne pas venir en F1 sur la base thermique de la LMP hybride du WEC cette voiture était une merveille de technologie avec certainement plus d'avenir que le 100% électrique.

vendredi 27 décembre 2019 à 16:53 CarCircus dit : Une Porsche électrique ne me fait pas particulièrement rêvé, tout l'ADN repose sur l'architecture et le 6 cylindre à plat, sinon après c'est juste une Zoé de prestige.