Publié le 30/12/2019 à 08:56

F1 - Ocon a failli remplacer Hamilton après une nuit blanche

F1 - Esteban Ocon a failli remplacer Lewis Hamilton après une nuit blanche

Esteban Ocon a failli remplacer Lewis Hamilton au pied levé à Hockenheim. Il revient sur cette matinée très particulière.

Esteban Ocon a failli disputer un Grand Prix en 2019. Le Français était le pilote de réserve de Mercedes et il a été proche d'une titularisation au Grand Prix d'Allemagne à la place de Lewis Hamilton, souffrant. Durant les courses sur le sol européen, Ocon travaillait dans le simulateur de Mercedes le vendredi jusqu'au coeur de la nuit, avant de se rendre sur les circuits le samedi. Il est arrivé à Hockenheim avec très peu de sommeil... et c'est à ce moment qu'il a appris qu'il devrait peut-être rouler. 

« C'était chaud ! » a déclaré le Normand au Figaro. « J'avais fait du simulateur de 6 heures du matin jusqu'à 4 heures du matin le lendemain puis j'avais pris un vol à 5h30 ou 6h00 pour faire Brackley (l'usine châssis de Mercedes)-Londres. »

« Vers 8h30-9h00 (une fois en Allemagne), l'équipe m'appelle et me demande où je suis. Je leur réponds que je suis dans le trafic et que je ne peux pas aller plus vite. Je leur demande surtout pourquoi ils m'appellent. Ils me disent qu'il faudra peut-être que je roule lors de la troisième (séance) à Hockenheim. Ils voulaient m'envoyer une moto pour venir me chercher. »

« Finalement, j'arrive à l'heure, je m'habille. Mais Lewis réussit à rouler malgré (le fait) qu'il ne soit pas à 100%. Tant mieux pour moi car ce n'était clairement pas la meilleure façon de commencer ! »

Hamilton est un « modèle » pour Ocon

Esteban Ocon souhaitait observer Lewis Hamilton cette année et il a beaucoup appris du sextuple champion du monde. Il a découvert sa gestion du travail sur les circuits et en dehors. 

« Vivre sa saison de l'intérieur a été une chance, » estime Ocon. « Lewis a une vie très très chargée, et la manière dont il gère tout ce qui contribue à sa performance est impressionnante. Les pilotes sont sollicités en permanence, et travailler de manière vraiment efficiente est difficile. Lui a cette capacité à choper très vite les infos et à ne pas perdre de temps pour pouvoir se reposer et se préparer. »

« Dans les moments calmes, nous parlions pendant des heures. Il m'a donné pas mal de conseils dont je me suis déjà servi et dont je me servirai avec Renault. C'est un modèle pour beaucoup de pilotes. »

Esteban Ocon a déjà pu faire des essais dans la Renault en vue de la saison 2020, ce qui lui permettra d'être prêt dès les premiers essais en février.

Sur le même thème :
- Ocon a été « très proche » d'une place chez Mercedes
- Wolff pense qu'Ocon aurait pu souffrir face à Hamilton
Ocon a « détesté » ses années en karting
- Ocon veut apporter son expérience à Renault
Ocon vit une année « difficile mentalement »
- Esteban Ocon vise un podium avec Renault en 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez