Publié le 30/12/2019 à 16:34

F1 - Les marchés sur lesquels la F1 veut se développer

F1 - La Formule 1 veut se développer aux Etats-Unis, en Asie et en Afrique

La Formule 1 envisage de nouvelles courses aux Etats-Unis, en Asie et en Afrique dans les prochaines années.

Deux nouvelles courses vont accueillir la Formule 1 en 2020, au Viêt Nam et au Pays-Bas. Liberty Media, en charge de l'aspect commercial de la F1 depuis près de trois ans, souhaite développer le championnat sur plusieurs marchés, notamment aux Etats-Unis, en Asie et en Afrique.

« Nous voulons grandir dans des lieux comme les Etats-Unis, donc il est important d'avoir une deuxième course aux Etats-Unis pour la croissance du championnat, et nous voulons aussi une plus grande présence en Asie, » a déclaré Chase Carey, le Président de la F1, selon Crash.net. « Actuellement, il n'y a pas de course en Afrique et je pense que ce serait bien d'avoir une course en Afrique pour nous. »

La deuxième course aux Etats-Unis devrait se concrétiser à Miami, même si le projet fait face à une opposition locale. En Afrique, des projets ont été évoqués pour un retour à Kyalami, en Afrique du Sud, ou une arrivée à Marrakech, au Maroc, qui accueille déjà la Formule E et le WTCR. Des projets dans de grandes villes, comme Londres, sont aussi à l'étude. Des rumeurs évoquent enfin une course de F1 au Panama.

Carey ne veut pas allonger le calendrier à tout prix

Le règlement 2021 permet d'allonger le calendrier jusqu'à 25 courses, trois de plus qu'en 2020. Des pilotes sont contre cet allongement du calendrier mais le but n'est pas d'avoir 25 Grands Prix le plus vite possible. Chase Carey souhaite trouver les bonnes courses pour la F1.

« Nous avons mis en place la possibilité de faire 25 (courses par an) et nous avons également dit aux équipes que c'est une question de qualité, pas de quantité, » assure Carey. « Nous ne cherchons pas à atteindre un nombre défini. »

Pour compenser cet allongement du calendrier, le format des week-ends va évoluer, en réunissant les activités médias du jeudi et les premiers essais sur la journée du vendredi. « Nous allons modifier le vendredi pour que le week-end soit moins usant, » précise Carey. « Nous avons aussi modifié les essais, en écourtant les essais hivernaux et en réduisant les essais pendant l'année. »

Sur le même thème :
- Calendrier F1 2020
- Le calendrier des essais 2020
- GP d'Arabie Saoudite : Un projet lancé à Qiddiya
- Un Grand Prix en Arabie Saoudite dès 2021 ?
- Pourquoi la Formule 1 a choisi le Viêt Nam
- Les travaux avancent à Hanoï et Zandvoort [vidéo]
25 courses : Binotto n'est « pas convaincu »
Un 22ème GP aura des conséquences logistiques
- Steiner favorable au vendredi remodelé
- Jusqu'à quand les circuits sont-ils engagés ?
- Audiences : La F1 annonce les chiffres pour la saison 2019

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez