Publié le 08/01/2020 à 15:02

Alex Lynn devient réserviste de Jaguar en Formule E

Alex Lynn devient pilote de réserve de Jaguar en Formule E

Alex Lynn a fait son retour chez Jaguar en Formule E, pour en devenir pilote de réserve. Il était titulaire la saison dernière.

Alex Lynn a disputé sept courses chez Jaguar la saison dernière en Formule E, en prenant la place de Nelson Piquet. L'Anglais n'est pas resté pour la saison 2019-2020 mais il va faire son retour dans l'équipe pour en devenir pilote de réserve. Il reprend le rôle de Ho-Pin Tung, désormais ambassadeur de l'équipe.

« Je suis ravi de revenir dans l'équipe Panasonic Jaguar Racing et en Formule E, » déclare Lynn. « Je suis familier du championnat, de l'équipe, de leurs objectifs et de leur travail. Je veux jouer mon rôle pour aider l'équipe à atteindre ses objectifs. »

Jaguar fait rouler Mitch Evans et James Calado en Formule E cette année.

Jaguar compte sur l'expérience d'Alex Lynn

Alex Lynn a déjà disputé un total de 21 courses en Formule E, pour DS Virgin et Jaguar. Jaguar pense que l'expérience du Britannique sera utile.

« Mitch Evans et James Calado forment un duo exceptionnel et ils seront bien soutenus par Alex durant la saison, » déclare James Barclay, le patron de l'équipe Jaguar. « Alex est non seulement un pilote très talentueux et accompli, il a aussi une expérience importante en Formule E et sa relation avec notre équipe est très bonne. »

« Cette expérience et cette relation sera très utile pour notre développement. On ne peut gagner des courses qu'en travaillent énormément, avec une équipe talentueuse. Le retour d'Alex dans l'équipe nous permet d'avoir ces éléments. »

Calado devrait manquer l'E-Prix de Sanya, organisé le même week-end que les 1000 miles de Sebring. Lynn ne pourra pas le remplace puisqu'il roule aussi dans le WEC, chez Aston Martin.

Sur le même thème :
- La Jaguar de Formule E en version Lego !
- Calendrier 2019-2020 de la Formule E
- Plateau 2019-2020 de la Formule E

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez