Publié le 14/01/2020 à 15:42

La Formule E reçoit la certification écoresponsable

La Formule E reçoit la certification écoresponsable, ISO 20121

La Formule E a reçu la certification ISO 20121, qui garantit que ses événements sont écoresponsables. Le championnat agit pour le recyclage des batteries.

La Formule E a vu sa certification ISO 20121 renouvelée. Ce label, décerné par l'organisme d'accréditation SGS après trois audits distincts durant la saison 2018-2019, garantit que les E-Prix de Formule E sont des événements écoresponsables, grâce à plusieurs mesures mises en place par le championnat.

La Formule 1 a annoncé sa volonté d'atteindre la neutralité carbone en 2030, en réduisant notamment les déchets sur les Grands Prix, mais la Formule E reste la seule catégorie de sport automobile à avoir cette certification.

Le championnat de monoplaces électriques organise ses courses au coeur de centres urbains. Un programme de développement durable a été mis en place autour de trois piliers : l'organisation d'événements écoresponsables, un impact positif mesurable sur les villes visitées par la catégorie et la promotion des véhicules électriques et de leur rôle pour réduire la pollution de l'air.

Concrètement, la Formule E multiplie les initiatives, notamment pour recycler les batteries des monoplaces. Le championnat s'est associé à Umicore, une entreprise qui propose un recyclage complet des batteries au lithium ionique. Les celles des voitures de la première génération, utilisées de 2014 jusqu'à l'été 2018, ont ainsi été recyclées. La Formule E et Umicore étudient des solutions pour le recyclage les batteries de la génération actuelle.

La Formule E a pris des mesures pour réduire les déchets

La Formule E a un autre accord, avec CSM Live, pour recycler les panneaux publicitaires et la signalétique tout autour des circuits. CSM Live a développé des solutions utilisées depuis l'E-Prix de Rome 2019, avec un matériau innovant, sans PVC, qui permet un recyclage complet.

Le championnat agit pour réduire l'ensemble des déchets. Le championnat organise notamment la distribution de poches d'eau réutilisables aux spectateurs, a ses employés et aux membres des médias, afin d'éviter les bouteilles en plastique à usage unique. La Formule E précise que la distribution des poches d'eau, mises en place à Marrakech en janvier 2019, a permis d'éviter l'utilisation de 200 000 bouteilles en plastique de 330 ml.

La Formule E a par ailleurs pris des mesures pour informer les équipes, son personnel du championnat et les spectateurs sur les méthodes de recyclage et l'élimination des déchets, dans les zones à forte fréquentation.

La norme ISO 20121 concerne des événements accueillant un public, à l'image des manifestations sportives, mais elle peut également certifier des festivals de musique ou des sorties scolaires. Les Jeux Olympiques de 2016 à Rio et deux grands événements organisés en France, l'UEFA Euro 2016 de football le tournoi de tennis de Roland Garros, ont aussi reçu cette certification.

Sur le même thème :
- La F1 travaille sur le développement d'un biocarburant
- La F1 s'engage pour l'environnement auprès de l'ONU
- L'équipe Mercedes atteindra la neutralité carbone en 2020
- Mitch Evans signe la pole de l'E-Prix de Santiago
- Günther gagne une course animée, Vergne abandonne
- La Formule E ne veut pas se comparer à la Formule 1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez