Publié le 17/01/2020 à 14:39

Vergne ne s'inquiète pas de son retard au championnat

Jean-Eric Vergne ne s'inquiète pas de son retard au championnat en Formule E

Jean-Eric Vergne pense qu'il peut se relancer après un début de saison difficile en Formule E. Il vise la victoire à Santiago ce week-end.

La saison 2019-2020 de la Formule E a débuté dans la douleur pour Jean-Eric Vergne à Dariya. Le double champion de la catégorie a abandonné en raison d'un souci de direction dans la première course et il n'a pris des points que grâce à des pénalités dans la seconde course.

Vergne a déjà un retard important au championnat. Il est à 31 points d'Alexander Sims mais il ne s'inquiète pas : « Je ne m'en fait pas trop d'avoir eu un mauvais départ en Arabie Saoudite, » déclare le Français. « Je pense que le championnat est extrêmement difficile. Il peut se passer énormément de choses. »

« L'an dernier, je n'ai pas non plus démarré le championnat très fort. Je devais être 14ème au classement général. Aujourd'hui je suis 12ème. Il reste quand même beaucoup de courses. Il reste 12 courses. Il y a encore le temps de se rattraper et de faire une belle saison. »

La deuxième course de la saison aura lieu samedi, dans les rues de Santiago du Chili.

Vergne satisfaits des changements sur la piste à Santiago

Les pilotes vont encore découvrir un circuit remanié à Santiago. La première année, ils étaient au coeur de la ville mais depuis 2019, ils sont au coeur du parc O'Higgins. Le lieu de change pas cette année mais le tracé a profondément été modifié.

Le premier virage sera sur la gauche et plus sur la droite, avant de reprendre le tracé de 2019. Une chicane a été retirée et la dernière séquence du tracé, marquée par plusieurs accidents en 2019, a été totalement remaniée. La longueur du circuit passe de 2,348km à 2,287km. Jean-Eric Vergne approuve ces changements.

« Je pense que les changements sont positifs, » estime Vergne. « Avoir retiré la chicane est une bonne chose. Nous aurons plus de vitesse, (il y aura) plus de possibilités de dépassement. Nous allons attendre de rouler sur la piste pour voir ce que cela donne. Nous n'avons fait que du simulateur, mais je pense que c'est une bonne chose. »

« Je préférerais une piste en centre ville qu'une piste comme ici. Il y a un grand parc mais on ne réalise pas trop que nous sommes dans une grande ville. Nous sommes quand même à Santiago. Il fait beau, il fait chaud ! Cela reste une course comme une autre dans la quelle il faut essayer de (...) marquer le plus de points et de jouer la victoire. »

Sur le même thème :
- Qualifications : Mitch Evans signe la pole de l'E-Prix de Santiago
- Course : Günther gagne une course animée, Vergne abandonne
- Vergne pense qu'il avait le rythme pour gagner
- Vergne propose une nouvelle forme de pénalités
- La Formule E reçoit la certification écoresponsable
- Toutes les infos sur l'E-Prix de Santiago 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez