Publié le 21/01/2020 à 14:20

Audiences : La F1 annonce les chiffres pour la saison 2019

Les audiences de la F1 en hausse en 2019, à la TV et sur les réseaux sociaux

L'audience cumulée des Grands Prix de Formule 1 a augmenté de 9% en 2019. La hausse est également forte sur les réseaux sociaux.

La saison 2019 de Formule 1 était la troisième sous la direction de Liberty Media. Comme en 2017 et en 2018, les audiences du championnat ont augmenté. L'audience cumulée des courses est de 1,922 milliard de téléspectateurs, soit une hausse de 9% sur un an. Il faut remonter à l'année 2012 pour voir une audience si forte. Sur les 20 principaux marchés, dont la France fait partie, l'audience est de 1,781 téléspectateurs, avec également une hausse de 9%.

Les cinq principaux marchés sont le Brésil, l'Allemagne, l'Italie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Dans chacun de ces pays, l'audience sur l'année dépasse les 100 millions de téléspectateurs. L'audience a augmenté de 256% en Pologne, grâce à la présence de Robert Kubica, et de 228% sur la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), grâce à un nouvel accord de diffusion avec MBC Group. Dans les autres pays, les plus fortes hausses sont en Grèce (+75%), aux Pays-Bas (+56%), en Italie (+29%) et en Allemagne (+23%). La F1 note aussi des hausses sur des marchés clés comme les Etats-Unis (+7%) et la Chine (+5%).

En termes de téléspectateurs uniques, la F1 a touché 405,5 millions de personnes sur les 20 principaux marchés, soit une légère hausse, de 0,3%. A l'échelle internationale, la F1 compte 471 millions de téléspectateurs, soit une baisse de 3,9%. Les publics les plus nombreux sont au Brésil, en Chine, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Italie. La Pologne a atteint 8,4 millions de téléspectateurs, soit une spectaculaire hausse de 569,7%. Au Moyen-Orient, la F1 a eu un total de 17,6 millions de téléspectateurs, soit une hausse de 239,6%. De fortes hausses sont aussi mesurées en Allemagne (+45,6%), aux Pays-Bas (+31,1%) et en Grèce (+18%).

La majorité des courses ont fait une meilleure audience qu'en 2018

Chaque course a été suivie par une moyenne de 91,5 millions de téléspectateurs. Sur les 21 courses de la saison 2019, 19 on eu une audience mondiale plus forte qu'en 2018. Le Grand Prix d'Italie 2019 a été le plus suivi de l'année, avec 112 millions de téléspectateurs, soit une hausse de 20% sur un an. Plus aucune course n'avait eu autant de téléspectateurs depuis le Grand Prix du Mexique 2016. Au total, quatre courses, ont dépassé les 100 millions de téléspectateurs, avec également Monaco, le Brésil et l'Allemagne, et 14 ont dépassé les 90 millions.

Dans le détail, l'audience des courses en direct a augmenté de 7% et celle des qualifications de 5%. Les essais libres ont une forte hausse de leur audience, de 24%. La F1 note aussi des hausses de l'audience pour les courses en différé (+11%) et pour les magazines autour du championnat (+16%).

La F1 ne mentionne pas le marché français mais fin 2019, Canal + a annoncé des audiences records en part abonnée et une moyenne de 757 000 téléspectateurs pour les courses disputées en début d'après-midi. Le Grand Prix d'Italie a aussi été le plus suivi sur la chaîne, avec 1,17 millions de téléspectateurs. Cette course n'était pas diffusée par TF1, contrairement à l'édition 2018.

Les audiences de la F1 en hausse sur le numérique

L'audience de la Formule 1 ne se mesure pas qu'avec la télévision. Le championnat mise de plus en plus sur le numérique pour trouver un nouveau public. Les comptes de la F1 sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube sont suivis par un total de 24,9 millions de personnes, soit une hausse de 32,9% sur un an. Aucune compétition sportive internationale de premier plan n'a connu une hausse aussi forte en 2019.

Les publications de la F1 sur les réseaux sociaux cumulent 15,5 milliards de vues en 2019, soit une hausse de 48,3%. Les vidéos atteignent 3,1 milliards de vues, soit une hausse de 60,9%. Les minutes vues sont également en hausse, pour atteindre 3,2 milliards (+89,9%). La F1 mesure 405 millions d'interactions sur l'ensemble de ses comptes, soit une hausse de 82% sur un an. Le podcast officiel de la F1, Beyong The Grid, a eu 15 millions d'auditeurs en 2019. 43 épisodes ont été postés durant l'année, avec des interviews de différents acteurs de la F1.

Sur les 27 principaux marchés, le cabinet Nielsen chiffre à plus de 500 millions de personnes les passionnés de F1. Le rajeunissement du public souhaité par Liberty Media se confirme : 62% des nouveaux supporters depuis deux ans ont moins de 35 ans. Les marchés avec le plus de supporters sont la Chine (81,3 millions), le Brésil (54,7 millions), le Mexique (45,5 millions), les Etats-Unis (34,6 millions) et l'Inde (31,1 millions).

La F1 a également mesuré une hausse de l'affluence sur les Grands Prix, de 1,74%. Elle avait déjà augmenté en 2018.

Sur le même thème :
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- F1 TV baisse sensiblement son tarif en France
- Canal + prolonge son contrat avec la Formule 1
- Canal + Formula 1 : Une nouvelle chaîne 100% F1
- La F1 ne veut pas quitter les chaînes payantes
Audiences : « Une bonne croissance » en 2019
- Drive to Survive saison 2 : La date de sortie annoncée
- Drive to Survive : Ce que l'on sait de la saison deux
- La F1 confirme le départ de Bratches
- Les marchés sur lesquels la F1 veut se développer
- La F1 dévoile sa vision à long terme
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020
- Calendrier des essais 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez