Publié le 24/01/2020 à 12:38

TVR : la Griffith prend encore du retard

TVR : nouveau retard de la Griffith liés au centre de production

TVR ferait face à de nouvelles difficultés liées à son usine. Le développement de la Griffith avancerait malgré tout.

De sources concordantes au Royaume-Uni, TVR connaîtrait de nouvelles difficultés dans son processus de résurrection, toujours en rapport avec l'usine qui doit produire la nouvelle Griffith à Ebbw Vale, en Pays de Galles. Après des contraintes liées à la réglementation européenne ayant repoussé la mise en production initialement prévue pour fin 2018, le bâtiment jusque-là désaffecté aurait maintenant besoin d'une nouvelle toiture.

Les travaux devraient donc repousser une nouvelle fois l'arrivée de la Griffith, que l'on attendait potentiellement pour l'été 2020. Les Edgar, président de TVR, regretterait que la mise en place de la production avance "plus lentement que prévu" et assurerait "travailler dur avec le gouvernement gallois (au capital et prêteur de fonds à TVR, NDLR) pour résoudre ces problèmes et mettre le travail en route" dans un message adressé aux clients ayant pré-commandé une Griffith.

Le projet avance malgré tout

Toutes les nouvelles de TVR ne seraient toutefois pas mauvaises. Le prototype de Griffith présenté en 2017 viendrait d'obtenir son homologation pour la route au Royaume-Uni, une étape importante vers sa commercialisation permettant par ailleurs d'effectuer des essais sur route ouverte. En outre, TVR a nommé Jim Berriman, un ancien de chez Rolls-Royce et Land Rover, comme directeur général. Le constructeur aurait aussi signé un accord avec Ford lui assurant l'approvisionnement de la dernière version du V8 5L atmosphérique "Coyote" du constructeur américain, qui respecte les nouvelles normes environnementales.

C'est une version de ce bloc modifiée par Cosworth et TVR qui doit animer la Griffith, en position centrale-avant, avec une puissance de 507ch transmise aux roues arrière via une boîte de vitesses manuelle à six rapports. Conçue avec le célèbre ingénieur Gordon Murray, le coupé biplace ne pèse que 1.250kg et bénéficie d'une répartition des masses de 50/50 entre l'avant et l'arrière selon ses concepteurs. Sa commercialisation semble difficilement envisageable avant 2021 à présent.

A lire aussi :
La Morgan Plus 6 (2020) a son configurateur


Sources : PistonHeads, Autocar

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 24 janvier 2020 à 13:44 fan dit : nan TVR allez c'est maintenant pas demain qu'il faut sortir la plus belle.