Publié le 30/01/2020 à 11:40

Coronavirus en Chine : La FIA prête à prendre des mesures

Coronavirus : La FIA appliquera les « mesures indispensables » si nécessaire

La FIA suit l'évolution du coronavirus en Chine. La fédération est prête à prendre les mesures, notamment pour le Grand Prix de Chine.

L'épidémie de coronavirus en Chine a provoqué l'annulation de plusieurs événements, en raison des mesures prises pour éviter la propagation du virus, qui ont une influence sur les transports et l'hébergement. La F1 a annoncé qu'elle suit l'évolution de la situation et la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) a précisé qu'elle est prête à prendre des mesures.

Mise à jour : Le Grand Prix de Chine reporté en raison du coronavirus
Mise à jour : Coronavirus : La FIA créé une « cellule de crise »

« Suite à l'épidémie de coronavirus sévissant en Chine depuis le début de l'année, la FIA suit de près l'évolution de la situation avec les autorités compétentes et ses Clubs membres, sous la direction du Président de la Commission médicale de la FIA, le Professeur Gérard Saillant, » indique la fédération. « La FIA étudiera le calendrier de ses prochaines courses et prendra, si nécessaire, toute mesure indispensable pour protéger la communauté mondiale du sport automobile et son public. »

Le Grand Prix de Chine risque d'être annulé

Plusieurs courses sont prévues en Chine dans les prochains mois. L'E-Prix de Sanya est prévu le 21 mars en Formule E et le Grand Prix de Chine de Formule 1 doit se tenir le 29 avril. Dans les autres compétitions internationales, le WTCR ne doit visiter la Chine qu'en septembre.

Mise à jour : L'E-Prix de Sanya annulé en raison du coronavirus

Les Championnats du monde en salle d'athlétisme, prévus du 13 au 15 mars, ont été repoussés à 2021. Ils devaient se tenir à Nankin, à environ 500km de Wuhan, foyer de l'épidémie. Shanghaï, qui accueille la F1, est situé à 800km de Wuhan, et Sanya à 1 800km, mais le virus est désormais présent dans toutes les régions de Chine et d'importantes mesures sont prises pour éviter sa propagation.

Le Guardian a interrogé le Dr Sergio Busin, expert au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, qui estime que la situation « n'est pas facile » pour la F1 : « (Le virus) ne va pas disparaître la semaine prochaine, il faudra un gros travail pour le contenir, » a-t-il ajouté. « Il est très difficile d'anticiper ce qu'il se passera entre maintenant et avril (la date de la course) mais si l'infection continue à se répandre à ce rythme, je ne serais pas optimiste si j'avais un billet pour la F1. »

Sur le même thème :
- Coronavirus : Vers une annulation du Grand Prix de Chine
- GP de Chine : La course est maintenue « pour le moment »
- Coronavirus : Shanghaï demande d'annuler les compétitions
- Coronavirus : Le GP de Chine souhaiterait changer de date
- Coronavirus : Un pilote de Formule E placé en quarantaine
- Drive to Survive saison 2 : La date de sortie annoncée
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020
- Le calendrier des essais et des présentations
- Toutes les infos sur le Grand Prix de Chine 2020 et l'E-Prix de Sanya 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 30 janvier 2020 à 12:17 leon dit : Les GP de Chine et de Hanoi se tiendront bien ... mais en 2021 .