Publié le 06/02/2020 à 09:00

Nouvelle Bentley Flying Spur : les livraisons ont commencé !

Nouvelle Bentley Flying Spur (2019) : les livraisons commencent !

Bentley vient de débuter les livraisons de sa nouvelle Flying Spur en Europe et au Royaume-Uni.

Nouvelle étape pour la Bentley Flying Spur troisième du nom. Dévoilée en juin 2019 et entrée en production à l'usine de Crewe, en Angleterre, en octobre de la même année, la troisième génération de la grande et luxueuse berline arrive désormais sur les routes !

Bentley vient en effet de débuter ses livraisons sur les marchés européens et britannique. Les clients nord-américains et asiatiques seront eux livrés un peu plus tard dans l'année.

Luxe et sportivité pour la nouvelle Flying Spur

De conception entièrement nouvelle malgré un design proche de celui de sa devancière, la nouvelle Flying Spur fait la part belle à l'habitabilité avec un empattement accru de 13 cm, à 3,19 m (pour 5,32 m de long).

Côté mécanique, elle verse en revanche plutôt dans la sportivité avec un W12 6L biturbo de 635 ch et 900 Nm de couple. Cette puissance est envoyée aux quatre roues (transmission intégrale adaptative) via une boîte à double embrayage à huit rapports. L'auto est par ailleurs la première Bentley à être équipée de quatre roues directrices et à recevoir des barres stabilisatrices actives alimentées par leur propre circuit électrique 48V.

Niveau performances, la marque annonce un 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et une vitesse de pointe de 333 km/h malgré un poids à vide de 2.437 kg.

Avis aux amateurs, la Bentley Flying Spur II est disponible en France à partir de 223.200€.

Lire aussi :
- Bentley Flying Spur (2019) : production lancée
- Bentley Flying Spur (2019) : l'option Blackline
- Elton John vend la nouvelle Flying Spur 700.000€ !
- Bentley dévoile une Flying Spur en édition limitée
- La Bentley Flying Spur présentée à Chantilly
- La Bentley Flying Spur (2019) s'élance !
- Voici la nouvelle Bentley Flying Spur (2019)

Photo de Mathieu Demeule

posté par :
Mathieu Demeule

Réagissez