Publié le 06/02/2020 à 18:19

Que signifient les drapeaux en Formule 1 ?

Quelle est la signification des drapeaux en F1 ?

Connaissez-vous la signification des 10 drapeaux que les commissaires présentent aux pilotes en F1 ? Ils ont tous des spécificités parfois méconnues.

Les pilotes de F1 peuvent communiquer avec leur ingénieur par radio et des informations leurs sont transmises sur l'écran de leur volant mais les commissaires de piste continuent à les informer des dangers avec les différents drapeaux.

Le Code Sportif International, appliqué dans toutes les compétitions de la FIA, dont la Formule 1, prévoit un total de 10 drapeaux. Certains sont plus connus que d'autres mais ils ont tous leurs subtilités. Des panneaux peuvent aussi être présentés aux pilotes. Les différents panneaux peuvent aussi être présentés avec des signaux lumineux.

Drapeau à damier : Arrivée

C'est le plus célèbre des drapeaux utilisés en F1. Le drapeau à damier est synonyme de la fin d'un Grand Prix et il est agité sur la ligne d'arrivée.

En 2019, ce drapeau n'était que symbolique et le signal officiel de la fin de la course était électronique. Suite à un souci technique au Grand Prix du Japon 2019, le drapeau à damier redevient le signal officiel en 2020. La course est terminée dès qu'il est agité, même si cela est fait trop tôt.

Drapeau jaune : Danger en piste

Le drapeau jaune indique un danger en piste mais il peut avoir différentes significations. Un drapeau agité annonce un danger sur le bord de la piste ou sur la piste, que le pilote devra éviter. Le drapeau agité peut également indiquer qu'un pilote a un problème durant une procédure de départ. Si un double drapeau jaune est agité, cela signifie que le pilote devra changer de trajectoire ou s'arrêter pour éviter le danger, et que des commissaires de piste peuvent intervenir.

Le pilote doit réduire sa vitesse dans chacune de ces situations. Il doit le faire « significativement » en cas de double drapeau jaune. Depuis une polémique avec Nico Rosberg à Budapest en 2016, un pilote doit désormais abandonner son tour de qualifications en cas de double drapeau jaune.

Drapeau rouge : Interruption du roulage

Le drapeau rouge est agité lorsque le Directeur de Course estime qu'il est nécessaire de stopper une séance d'essais ou une course. Ce drapeau peut être présenté si les conditions de piste sont trop mauvaises, notamment en raison des conditions météorologiques, ou si une intervention est nécessaire après un accident, que ce soit pour dégager une monoplace ou pour réparer des équipements de sécurité, comme un mur de pneus.

Un drapeau rouge pendant les essais obliger les pilotes doivent regagner leur garage. Pendant une course, ils doivent s'arrêter sur la grille de départ. Si un accident est survenu dans la ligne droite principale, les pilotes peuvent être amenés à s'arrêter dans l'allée des stands, pour éviter de les faire rouler sur des débris.

Drapeau à bandes jaunes et rouges : Changement d'adhérence

Le drapeau à bande jaunes et rouges est présenté aux pilotes en cas de détérioration de l'adhérence sur le circuit, en cas de pluie ou si de l'huile a été déversée sur la piste.

Ce drapeau est présenté de manière statique aux pilotes.

Drapeau vert : Fin de danger

Le drapeau vert indique la fin d'un danger. Il est agité après une zone dans laquelle un drapeau jaune ou un double drapeau jaune était agité, où lorsque le roulage reprend après une interruption.

Le drapeau vert peut aussi être agité pour signifier le début d'une séance.

Drapeau bleu : Un pilote sur le point d'être doublé

Le drapeau bleu indique à un pilote qu'il est sur le point d'être dépassé. En course, il est présenté à un pilote qui est sur le point d'être doublé par un rival qui lui prend un tour. Il doit faciliter la manoeuvre de dépassement. Pendant les essais, notamment les qualifications, le drapeau bleu annonce qu'un pilote arrive avec un rythme plus élevé, notamment quand un pilote est dans un tour de lancement ou de décélération et qu'un rival est en train de faire un tour rapide.

Le drapeau bleu peut également indiquer à un pilote qui sort des stands qu'une voiture est en approche sur la piste. Dans cette situation, il est présenté de manière statique.

Drapeau blanc : Une voiture est lente sur la piste

Le drapeau blanc indique à un pilote qu'une voiture est plus lente que la sienne devant lui. Il est agité lorsqu'un pilote rencontre un problème technique.

Aux Etats-Unis, ce drapeau a une signification totalement différente. En IndyCar ou en NASCAR, il indique aux pilotes qu'ils entament le dernier tour de la course.

Drapeau noir et blanc suivant une diagonale : Avertissement

La signification du drapeau noir et blanc est l'une des plus méconnues. Ce drapeau est l'équivalent d'un carton jaune. Il est présenté à un pilote après une manoeuvre considéré comme anti-sportive ou non règlementaire, comme une défense agressive ou un passage hors piste lors d'un duel.

Longtemps délaissé, ce drapeau a repris son rôle en 2019 et la FIA a l'intention de l'utiliser plus régulièrement.

Drapeau noir : Exclusion

Le drapeau noir est synonyme d'exclusion, suite à une décision des commissaires de course. Le pilote à qui il est présenté doit revenir aux stands immédiatement et s'arrêter.

Le drapeau noir est la plus forte sanction possible durant un Grand Prix.

Drapeau noir à disque orange : Obligation de passer aux stands

Rarement utilisé, le drapeau noir avec un disque orange de 40cm informe un pilote que sa voiture est endommagée et qu'il a l'obligation de passer aux stands au prochain passage.

Ce drapeau est généralement présenté quand une voiture a des dégâts et que des pièces sont susceptibles de se détacher, ce qui créé un danger.

Panneaux SC et VSC : Neutralisation de la course

Le panneau SC (Safety Car) est présenté aux pilotes lorsque la voiture de sécurité intervient, généralement après un accident. Les pilotes doivent immédiatement suivre un rythme imposé, avec l'interdiction de rouler plus vite qu'un temps de référence défini avant la course. Ils se réunissent ensuite derrière la voiture de sécurité. Lorsqu'il n'y a plus de danger en piste, les pilotes à un tour doublent les leaders pour revenir dans le tour. La course est ensuite relancée.

Le panneau VSC (Virtual Safety Car) est présenté durant une voiture de sécurité virtuelle. Ce dispositif est généralement employé lorsque le danger en piste ne nécessite pas la voiture de sécurité physique. Les pilotes doivent suivre un rythme imposé, en restant au dessus d'un temps de référence. La VSC permet une intervention de courte durée et de maintenir les écarts entre les pilotes.

Durant les procédures de voiture de sécurité et de voiture de sécurité virtuelle, les pilotes peuvent passer aux stands en perdant moins de places qu'à d'autres moments, puisque leurs rivaux sont au ralenti en piste, alors que la vitesse imposée reste la même dans l'allée des stands. En cas de voiture de sécurité, les pilotes doivent changer avant que les voitures soient rassemblées pour que la stratégie soit efficace.

Sur le même thème :
- F1 TV baisse sensiblement son tarif en France
- Drive to Survive saison 2 : La date de sortie annoncée
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020
- Le calendrier des essais et des présentations

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez