Publié le 12/02/2020 à 15:54

Renault a terminé sa phase de reconstruction

Renault a terminé sa phase de reconstruction avant 2020

Cyril Abiteboul estime que la phase de reconstruction de Renault est terminée. L'usine d'Enstone a été transformée et des ingénieurs ont été recrutés.

Renault s'apprête à disputer la cinquième saison depuis son retour en F1. Le constructeur a racheté une équipe Lotus en grande difficulté fin 2015 et depuis, les installations d'Enstone ont été totalement rénovées. Renault a également recruté de nombreux ingénieurs. Cette phase est désormais terminée.

- Renault R.S.20 : Toutes les photos

« Les dernières années ont été centrées sur la reconstruction des installations et le recrutement des talents, » explique Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault. « Cette phase de reconstruction est terminée. Il nous faut maintenant tirer le meilleur de chacun pour être à la hauteur de nos ambitions et de notre feuille de route. La saison 2019 a été une saison difficile mais elle n'a pas été inutile. Avant tout, elle nous a, à tous, rappelé l'exigence de ce sport, et son niveau de compétitivité. Mais surtout, elle a permis de prendre la mesure de nos forces et de nos faiblesses au terme de notre période de construction initiale, et de décider des mesures appropriées pour atteindre nos objectifs sportifs ultérieurs. »

Ces changements se sont étalés sur quatre ans. Ils ont encore été importants l'an dernier : « 2019 a été une année de transformation à Enstone, » précise Marcin Budkowski, le directeur exécutif à Enstone. « Certains changements ont été très visibles et publics, en particulier du côté technique, mais nous en avons aussi effectué plusieurs en profondeur au sein des directions opérationnelles. Il s'agit de la phase de consolidation du projet après une période intense de recrutement et de croissance sur les trois dernières années. Il y a encore des points où nous devons être plus forts et nous poursuivons notre développement de manière ciblée. En parallèle, nous avons fait progresser nos infrastructures, notamment avec des améliorations sur la soufflerie et un renouvellement complet des outils de production. Nous suivons le rythme des meilleurs dans ces domaines et nous continuons d'investir dans la technologie pour les rattraper, et les dépasser ! »

Renault a de nouveaux responsables techniques

Renault a également de nouveaux responsables techniques. Pat Fry vient de prendre le rôle de directeur technique, occupé par Nick Chester jusqu'à fin 2019, et Dirk de Beer est devenu responsable de l'aérodynamique à la place de Peter Machin. Pat Fry apporte une riche expérience, grâce à son passé dans des équipes comme Ferrari et McLaren.

« Pat nous rejoint avec sa riche expérience en ingénierie acquise auprès de plusieurs écuries de pointe, » explique Budkowski. « Son parcours est varié en allant de l'ingénierie de course en piste à la supervision de la conception de voitures tout en passant par la gestion d'équipes techniques. Sur le plan de la personnalité, il est également très dynamique tout en ayant une excellente aptitude à se concentrer sur les choses qui comptent vraiment pour rendre une monoplace plus rapide. Ses compétences seront stratégiques pour la poursuite et l'accélération du développement de la monoplace de 2021 bien plus que pour la RS20 dont les principes ont été arrêtés il y a plusieurs mois maintenant. »

Comme la plupart des équipes, Renault a basé son modèle 2020 sur la monoplace de la saison passée. La Renault R.S.20, dont seulement quelques images ont été dévoilées pour le moment, sera visuellement proche de la R.S.19 : « La monoplace de cette année est une évolution de la R.S.19 dont on savait que les marges de progression du châssis étaient limitées, » explique Budkowski. « C'est un choix assumé dans l'enveloppe de ressources dont nous disposons et cohérent avec notre ambition de moyen terme. »

Sur le même thème :
Renault est encore « en reconstruction »
Renault avait sous-estimé certains défis
- Renault veut améliorer la longévité de son moteur
- Renault entre « humilité et ambition » en 2020
- Ocon « extrêmement impressionné » par l'évolution de Renault
- Esteban Ocon vise un podium avec Renault en 2020
- Ricciardo attend une rivalité positive avec Ocon en 2020
- Renault attend un gros duel interne en 2020
- Ocon veut apporter son expérience à Renault
- Ricciardo veut mieux s'intégrer chez Renault
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- Drive to Survive saison 2 : La date de sortie annoncée
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez