Publié le 13/02/2020 à 10:34

Renault veut améliorer la longévité de son moteur

Renault veut améliorer la longévité de son moteur en 2020

Renault ne veut plus utiliser autant de moteurs en F1 en 2020, afin d'éviter des pénalités. Le constructeur a beaucoup travaillé sur la longévité.

Renault a vécu une saison 2019 en dessous de ses attentes et l'équipe a restructuré son département technique à l'usine d'Enstone. Les performances du moteur ont cependant été satisfaisantes. Renault a marqué 36 points, plus du tiers de son total, sur seulement deux courses, Montréal et Monza, où la puissance est importante.

- Renault R.S.20 : Toutes les photos

L'une des priorités pour le Renault E-Tech 20, le moteur de la Renault R.S.20, a été d'améliorer la fiabilité et la longévité du V6 hybride. Renault a eu des soucis sur le système hybride en début d'année en 2019, et les pilotes ont ensuite dû dépasser le quota, ce qui a entraîné des pénalités. Renault veut moins de pénalités cette année.

« Nous parlons de la fiabilité des moteurs au travers des abandons mais il est important de regarder le nombre de moteurs utilisés, » a expliqué Rémi Taffin, le directeur technique moteur de Renault, durant la cérémonie de présentation de la Renault R.S.20. « Nous avons avons beaucoup travaillé sur la longévité de nos moteurs. Il est important de faire des kilomètres pendant les essais libres, pour mettre au point la voiture. »

Renault ne mise pas que sur la puissance

Le Renault E-Tech 20 sera le « petit frère » du moteur utilisé en 2019. Renault pense avoir un moteur au niveau des meilleurs mais ce n'est pas qu'une question de puissance. D'autres critères, comme le couple, la façon dont la puissance est délivrée et l'intégration dans le châssis, sont importants.

« Quand on parle de moteur, il faut rappeler que la performance, au sens au beaucoup de gens l'entendent, la puissance, n'est pas tout, » souligne Taggin. « C'est bien sûr important. Cela permet de faire des résultats sur des circuits comme (Monza, Spa et Montréal), mais il est aussi important d'avoir un bon moteur, qui permet d'avoir la meilleure voiture. »

« C'est une chose sur laquelle nous nous sommes concentrés depuis quelques mois. Il est important d'avoir le meilleur moteur. Le meilleur moteur n'est pas forcément le plus puissant. »

Renault construit un bâtiment à Viry-Châtillon

Renault pense avoir terminé la reconstruction de l'usine châssis d'Enstone, avec des infrastructures agrandies et modernisées. L'usine moteur, à Viry-Châtillon, est également transformée, avec la construction d'un nouveau bâtiment.

« Pour réussir en Formule 1, il est clair qu'il faut les ressources nécessaires, » souligne Taffin. « De profonds changements ont eu lieu à Enstone et nous construisons désormais un grand bâtiment à Viry pour répondre aux besoins croissants de nouvelles technologies. Nous cherchons à améliorer la fluidité de nos processus de conception et de développement. »

« Nos bancs sont à la pointe de la technologie et nous sommes bien placés pour entrer dans cette nouvelle campagne. »

Sur le même thème :
- F1 2020 : Comment fonctionnent les pénalités moteur ?
- Le calendrier des essais et des présentations
- Le moteur Renault va très peu évoluer en 2020
Renault entre « humilité et ambition » en 2020
Ocon « extrêmement impressionné » par l'évolution de Renault
- Qui a le meilleur moteur en Formule 1 ?
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- Drive to Survive saison 2 : La date de sortie annoncée
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 13 février 2020 à 13:02 atypik dit : Rémi Taffin