Publié le 14/02/2020 à 13:50

Mercedes F1 W11 : Des idées « complexes et aventureuses »

Mercedes F1 W11 : Des solutions « complexes et aventureuses »

La Mercedes F1 W11 EQ Performance a plusieurs solutions, notamment autour des suspensions. L'équipe a aussi travaillé sur le refroidissement du moteur.

La Mercedes F1 W11 EQ Performance, dévoilée ce vendredi, est une évolution de la monoplace de la saison passée. Mercedes a fait évoluer plusieurs éléments de fond, impossibles à modifier sur la W10 de 2019, afin de gagner en performance.

- Volant et suspension : Les secrets de la Mercedes F1 W11 ?
- DAS : Mercedes doit encore découvrir son système

« Nous voulions modifier certains aspects du concept de la voiture, des aspects impossibles à changer en cours de saison, pour avoir une plateforme plus riche cette saison, » explique James Allison, le directeur technique de Mercedes. « Nous avons bien sélectionner les changements architecturaux, pour nous donner un potentiel de développement important, même si les règlements sont en place depuis un moment. »

« À l'avant, nous avons une structure plus complexe sur les attaches des roues, afin d'améliorer les performances. Au centre de la voiture, nous avons suivi la mode du paddock en plaçant la cellule d'impact plus bas, pour profiter d'un gain aérodynamique. A l'arrière de la voiture, nous avons opté pour une disposition de suspension aventureuse, afin de libérer de la place pour des développements aérodynamiques. »

La Mercedes F1 W11 EQ Performance va peu évoluer avant Melbourne. Pour la saison 2019, des changements de règlements avaient été validés tardivement et Mercedes avait débuté les essais avec une voiture de base, avant de lancer d'importantes nouveautés lors de la deuxième semaine puis en Australie. L'approche sera différente pour 2020 : « Avec un règlement mature cette année, et le développement pour 2020 déjà aussi prenant que les finitions sur la voiture de cette année, reproduire l'approche de l'an dernier n'avait pas de sens, » estime Allison.

Le refroidissement amélioré sur le moteur

Mercedes a également apporté des changements à son groupe propulseur. Le règlement est également stable dans ce domaine. Les pistes de progrès sont de plus en plus limités mais Mercedes pense en avoir identifié : « Nous avons dû étendre la zone de développement du groupe propulseur, » explique Andy Cowell, manager de Mercedes-AMG High Performance Powertrains, qui développe le V6 hybride du constructeur. « Nous avons travaillé sur différemment projets, et en les associant, nous espérons rendre la voiture plus performante en piste, et offrir aussi des pistes de progrès à l'équipe aérodynamique. »

L'équipe souffrait quand les températures étaient élevées en 2019. La taille des radiateurs a été augmentée, pour que le moteur et les liquides de refroidissement puissent fonctionner quand il fait plus chaud : « Cela permet d'augmenter la différence entre la température des liquides de refroidissement et la température ambiante, ce qui rend le système de refroidissement plus efficace, » explique Cowell. « Mais c'est difficile, parce que d'importantes parties du moteur sont en aluminium et que les températures de fonctionnement peuvent entraîner une décomposition assez rapide des matériaux. C'un défi technique difficile de gérer cet aspect sur un cycle de huit courses, mais c'est ce que nous aimons. Nous ne nous concentrons pas que sur la puissance pure, nous travaillons aussi sur l'installation afin de réduire les contraintes des aérodynamiciens, pour qu'ils puissent tout faire pour garder une voiture stable en courbe. »

Cowell estime que des progrès sont encore possibles malgré un règlement éprouvé : « La perfection n'existe pas, nous pouvons toujours progresser et nous avons tous cet état d'esprit. Nous améliorons toujours chaque détail, les matériaux, les pièces et les ingrédients, mais également des éléments comme nos outils de conception. Nous savons qu'il y a des domaines à améliorer. Faire son auto-critique et rester ouvert est au coeur de cet état d'esprit. »

Mercedes annonce que l'efficacité thermique a été grandement améliorée depuis le lancement des groupes propulseurs, pour passer d'environ 44% en 2014 à plus de 50% aujourd'hui. Cela signifie que plus de la moitié de l'énergie du carburant est utilisée, ce qui fait du moteur thermique de la F1 le plus efficace au monde selon Mercedes. Sur une voiture de route, l'efficacité thermique est généralement autour de 30%.

Deux projets à mener de front

Les équipes font toutes face à un défi important cette année. Le règlement 2021 impose de repartir d'une feuille blanche et les équipes doivent répartir leurs ressources entre deux programmes, celui pour 2020 et celui pour 2021.

« L'année 2020 sera particulièrement difficile parce que certaines équipes vont beaucoup se concentrer sur 2020 et que d'autres vont commencer à basculer sur leurs ressources sur 2021, » explique Toto Wolff, le patron de l'équipe. « Il sera important de trouve le bon équilibre, mais ce n'est pas facile. Notre ambition est claire, nous voulons être performants en 2020 et en 2021. C'est un défi important, mais plus le défi est relevé, plus nous l'apprécions. »

« 2020 est une évolution du règlement actuel et les gains seront plus faibles, donc il faut plus de temps et d'efforts pour améliorer la voiture. De l'autre côté, les règlements 2021 sont tellement différents qu'ils nécessitent un temps de préparation important. Chaque mois de travail entamé après nos rivaux sera encore plus difficile à rattraper. Nous aurons aussi les effets du budget plafonné, avec moins de ressources disponibles pendant l'année 2021. »

« C'est un énorme défi. Nous avons eu beaucoup de changements de règlements ces dernières années, mais cette fois, nous avons concrètement un projet sur deux ans. Essayer de les mener correctement fera de 2020 la saison la plus difficile, mais c'est également une opportunité incroyable. Cette équipe a déjà montré qu'elle aime les défis et nous allons affronter celui là avec la passion et détermination qui ont rendu Mercedes si forte ces dernières années. »

Sur le même thème :
- Le calendrier des essais et des présentations
- Mercedes ne pouvait pas mieux débuter les essais
- Mercedes F1 W11 : Premières images en piste
- Mercedes F1 W11 : Découverte de la voiture en vidéo
- Hamilton aura un casque blanc et violet en 2020
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- Drive to Survive saison 2 : La date de sortie annoncée
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 14 février 2020 à 16:18 Pascal 31 dit : Et pour les participes passés, il y a un changement de réglementation ?