Publié le 19/02/2020 à 13:13

L'Aston Martin Valkyrie (2020) aux mains de pilotes de F1

Aston Martin Valkyrie (2020) : Verstappen et Albon au volant en vidéo

VIDEO. Verstappen et Albon ont essayé l'Aston Martin Valkyrie sur circuit.

Initialement annoncée pour 2019, l'Aston Martin Valkyrie a pris un peu de retard. Le développement de l'hypercar hybride avance néanmoins à grands pas puisque le constructeur britannique a construit trois des huit prototypes prévus pour des tests dynamiques. Le premier d'entre eux, qui avait fait sa première apparition à Silverstone en juillet 2019, a été confié à Max Verstappen et Alexander Albon pour une séance d'essais.

Les deux pilotes de F1 Red Bull, dont l'écurie collabore avec Aston Martin sur le développement de la Valkyrie sous la supervision de l'ingénieur Adrian Newey, ont ainsi pu faire part de leur ressenti aux ingénieurs et partager leurs impressions avec Chris Goodwin, pilote de développement en chef de la firme. Découvrez leur essai en vidéo !

Presque des sensations de F1

Au sortir de la Valkyrie après son essai sur circuit, Verstappen a déclaré : "Bien sûr elle est encore en phase de développement mais on peut déjà ressentir l'allure qui, comparée à celle d'une voiture normale, est assez différente !" Et même s'il s'agit aussi d'une opération promotionnelle, Albon ne semblait pas moins enthousiaste. "Evidemment, par rapport à une F1, il manque l'appui incomparable, mais on sent quand-même les G dans les virages et elle se montre clairement plus proche d'une F1 que d'une voiture de route normale", a-t-il détaillé. Le même jour, les deux autres prototypes ont été essayés par les pilotes de WEC Darren Turner et Alex Lynn.

L'Aston Martin Valkyrie est animée par un V12 6,5L atmosphérique Cosworth central-arrière associé à un moteur électrique pour envoyer au total 1.176ch aux roues arrière. 150 exemplaires sont prévus, auxquels s'ajouteront 25 variantes AMR Pro plus performantes et réservées au circuit. Les premières livraisons sont maintenant prévues pour le second semestre 2020.

Côté compétition en revanche, la Valkyrie pourrait ne pas participer aux 24H du Mans 2021 comme annoncé, le constructeur ayant tout juste décidé de réévaluer son engagement dans la future catégorie Hypercar du WEC.

A lire aussi :
Rebellion quitte l'endurance, Peugeot perd son partenaire

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez