Publié le 20/02/2020 à 09:00

Lotus Evija (2020) : tout est prêt pour la production

VIDEO. De nouvelles installations sont prêtes à accueillir la production de l'hypercar électrique Evija chez Lotus.

Pour assembler l'Evija, Lotus a construit un nouvel atelier de production au sein de son quartier général de Hethel, en Angleterre. Après des travaux entamés durant l'été 2019, les nouvelles installations viennent d'être terminées. Elles comptent divers postes, jusqu'à un tunnel d'inspection finale. Chaque voiture doit être faite à la main.

Lotus construit et modifie actuellement des prototypes de développement de l'Evija. La production en (petite) série du coupé et les premières livraisons aux clients sont annoncées pour l'été prochain. Découvrez les locaux dédiés en vidéo.

Ambiance électrique

L'Evija inaugure bien des choses chez Lotus. Il s'agit notamment de la première voiture électrique de la marque, et pas n'importe quelle voiture puisque cette hypercar doit tirer 2.000ch, 1.700Nm de couple et une transmission intégrale de ses quatre moteurs. Le constructeur britannique promet moins de 3s pour passer de 0 à 100 km/h, moins de 9s pour atteindre 300 km/h, et une vitesse maximale supérieure à 320 km/h.

La batterie développée avec Williams doit permettre de parcourir 400km sur une charge et d'assurer des performances optimales en conduite intensive pendant plus de 7mn, soit le temps qu'il faudrait à l'auto pour s'attaquer à la célèbre Nordschleife (boucle nord) du Nürburgring pour tenter d'y battre un record. "Notre nouvelle usine étant prête, nous devançons la meute sur le segment naissant des hypercars électriques et nous sommes prêts à 100% pour une saine compétition", a déclaré Phil Popham, directeur général de Lotus. Les Rimac C_Two et Pininfarina Battista n'ont qu'à bien se tenir.

Seules 130 Evija doivent être produites. Lotus a annoncé un prix de base d'environ 2 millions d'euros.

A lire aussi :
Ferrari : la future électrique commence à se révéler

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez