Publié le 21/02/2020 à 09:19

Ferrari a modifié son approche après l'échec de 2019

Ferrari a modifié son approche des essais après l'échec de 2019

Ferrari a revu son approche des essais privés. Depuis 2016, la Scuderia a toujours été la plus rapide pendant les essais, mais cela n'a mené à aucun titre.

Ferrari a dominé les essais privés avant la saison 2019 et la Scuderia était la grande favorite en arrivant au Grand Prix d'Australie. Elle n'a finalement pas pu rivaliser avec Mercedes à Melbourne. L'équipe se fait plus discrète depuis le début des essais cette semaine et selon Charles Leclerc, c'est dû à une nouvelle philosophie. Depuis 2016, Ferrari a toujours été la plus rapide pendant les essais, ce qui n'a mené à aucun titre, et un changement était nécessaire.

- Ferrari n'est « pas aussi rapide » que ses rivaux

« Nous avons un peu changé d'approche depuis l'an dernier, » a expliqué le Monégasque à Sky Sports F1. « L'an dernier, les essais avaient l'air fantastique, et la première course l'a été un peu moins. Je pense que nous en avons tiré les leçons et nous avons décidé de nous concentrer sur nous, d'essayer de découvrir la voiture autant que possible durant ces premiers jours, puis de nous concentrer sur les performances un peu plus tard. Nous verrons si cela porte ses fruits. »

Charles Leclerc ne souhaite pas se prononcer sur les performances de la Ferrari SF1000 pour le moment : « Nous ne nous sommes pas concentrés sur les performances, mais plus sur la découverte de la voiture, du mieux possible, » précise Leclerc. « C'est dur à dire à ce stade, mais nous avons beaucoup travaillé, donc ce ne peut être que mieux. »

Vettel sent des progrès sur la Ferrari SF1000

Sebastian Vettel a découvert la Ferrari SF1000 jeudi après-midi. Il était souffrant mercredi, ce qui a retardé ses débuts dans la monoplace : « J'ai enfin pu rouler dans la SF1000, après avoir été souffrant, » explique Vettel. « J'ai passé l'essentiel de la journée (de mercredi) alité. C'était bien de reprendre elle volant et de prendre mes marques dans la voiture. »

« Cette première demi-journée a vraiment été positive : nous n'avons pas eu de souci de fiabilité et nous avons pu faire 73 tours. C'est le plus important avec une nouvelle voiture. La SF1000 apporte vraiment des progrès par rapport à la voiture de l'an dernier. »

Sebastian Vettel est encore en piste, toute la journée cette fois : « Le but est de rouler autant que possible et de recueillir le plus de données possible, pour mieux comprendre où nous en sommes dans notre programme. »

Sur le même thème :
- Le calendrier des essais
- Binotto assure que Ferrari ne cache pas son jeu
- Ferrari explique le problème sur son groupe propulseur
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Canal + Formula 1 : Une nouvelle chaîne 100% F1
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020
- Toutes les infos sur les essais de Barcelone 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez