Publié le 24/02/2020 à 15:31

Pourquoi la F1 fait-elle ses essais à Barcelone ?

Pourquoi les essais hivernaux de la Formule 1 sont-ils à Barcelone ?

Plusieurs éléments expliquent pourquoi les équipes testent leurs nouvelles F1 uniquement à Barcelone avant le début de la saison.

Depuis 2016, les essais hivernaux de la Formule 1 se déroulent intégralement sur le circuit de Barcelone, qui accueille également le Grand Prix d'Espagne durant la saison. Plusieurs facteurs expliquent pourquoi elles ont choisi cette piste.

L'un des principaux critères est la météo. Pour que les données des équipes soient pertinentes, les équipes doivent éviter des températures de piste trop fraîches, qu'elles ne rencontreront pas pendant la saison. Le climat catalan offre des conditions généralement bonnes, même si la neige s'est invitée en 2018.

Refaire une séance sur le circuit de Sakhir, à Bahreïn, où il fait plus chaud, a été évoqué ces dernières années, mais le déplacement est plus long, ce qui créé plusieurs contraintes, dans les coûts comme dans la logistique. En début d'année, les équipes de F1 testent des pièces juste après leur fabrication et il est plus simple de les acheminer à Barcelone. Les équipes sont majoritairement basées en Angleterre. Ferrari et AlphaTauri ont leurs usines en Italie, et Alfa Romeo en Suisse. Sakhir ne garantit pas des conditions optimales : lors d'essais en 2009, les équipes ont été confrontées à une tempête de sable, ce qui a limité leur roulage.

Par le passé, les équipes de F1 ont également roulé à Valence et à Jerez, deux autres circuits en Espagne. Jerez est le circuit le plus au sud en Europe, ce qui offre en théorie des températures plus élevées. Barcelone a été préféré aux deux autres circuits grâce à son tracé, plus propice aux essais.

Un circuit idéal pour l'aérodynamique

Dans le monde de la F1, il est souvent considéré qu'une voiture performante à Barcelone sera performante sur la majorité des circuits. Montmelo est souvent considéré comme le tracé référence pour l'aérodynamique, grâce à ses virages à vitesse lente, moyenne et rapide, ce qui est idéal pour les essais.

Le tracé de Barcelone a également deux chicanes, une rapide au début du tour, et une plus lente à la fin, utiles pour des essais mécaniques. L'ensemble de ces caractéristiques sont utiles pour étudier l'équilibre d'une monoplace et la façon dont elle gère les pneus.

Les temps réalisés pendant les essais privés de Barcelone reste sujets à caution, puisque les températures seront plus élevées pendant la saison et que les voitures vont beaucoup évoluer, mais ce circuit est celui qui permet aux équipes d'avoir les informations les plus fiables. Mercedes estime qu'il est possible de déterminer la hiérarchie avec une grande fiabilité.

D'autres pistes espèrent accueillir les essais hivernaux. Un retour au Paul Ricard, qui accueillera le Grand Prix de France mais aussi plusieurs séances d'essais de pneus cette année, semble possible. Le circuit a la particularité d'offrir de nombreuses combinaisons possibles de tracés, ce qui est utile pour des essais.

Sur le même thème :
- Le calendrier des essais
- Essais de Barcelone : Les statistiques de la semaine
- Essais de Barcelone : Les photos de la semaine
- A quoi servent les outils aérodynamiques des équipes ?
- Essais de Barcelone : Les pilotes en piste cette semaine
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Canal + Formula 1 : Une nouvelle chaîne 100% F1
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez