Publié le 25/02/2020 à 15:37

Hamilton veut un contrat « sur cinq à 10 ans »

Lewis Hamilton veut se projeter à « cinq ou 10 ans » avec son prochain contrat

Lewis Hamilton veut se projet à long terme avec son prochain contrat en F1. Valtteri Bottas espère des discussions plus sereines qu'en 2019 avec Mercedes.

Lewis Hamilton s'apprête à entamer la dernière saison de son contrat chez Mercedes. Des rumeurs ont évoqué un intérêt de Ferrari mais la Scuderia assure que la priorité est de conserver Sebastian Vettel aux côtés de Charles Leclerc, engagé jusqu'en 2024. Hamilton n'a pas encore véritablement entamé les discussions avec Mercedes au sujet d'une prolongation mais il n'est pas pressé.

« Nous n'en avons pas trop parlé, » a déclaré l'Anglais en conférence de presse à Barcelone. « Je me sens toujours bien dans la famille. Je ne sais pas quand nous en discuterons et je ne vois pas de raison de se précipiter. Je pense que nous avons des objectifs communs. »

Hamilton estime que les discussions avec Toto Wolff, le patron de l'équipe, sont très saines : « Nos projets ont toujours été très clairs, » précise-t-il. « Nous nous tenons informés de ce que nous pensons. Personne ne se lance dans des discussions ailleurs. »

Hamilton souhaite que son prochain contrat lui permette de son prolonger à long terme, après sa carrière de pilote : « Il faut surtout déterminer mon plan pour les cinq à 10 prochaines années, la façon dont mes décisions aujourd'hui influenceront mon avenir, et si elles me permettront de faire des choses différentes après ma retraite. »

Hamilton se sent bien chez Mercedes

En rejoignant Mercedes, Lewis Hamilton a bénéficié d'une plus grande liberté que quand il était chez McLaren, sa première équipe en Formule 1. Il estime que cet aspect fait de lui un meilleur pilote. Il pense que le constructeur l'a compris.

« Je ne sais pas ce qui changera (dans son prochain contrat), » précise-t-il. « Normalement, cela se joue sur des détails. J'ai eu de la chance avec cette équipe : les gens voient parfois la liberté négativement, mais ce n'est absolument pas le cas. Chez Mercedes, j'ai pu être moi-même, au lieu d'être limité ou qu'on me demande d'agir d'une certaine façon, de parler d'une certaine façon, de m'habiller d'une certaine façon, des choses que l'on voit souvent ailleurs. Je trouve cela positif. »

« On s'interroge souvent sur tout ce que je fais (en dehors de la F1) mais je pense que tout le monde a vu les résultats des dernières années. Cela m'encourage encore, cela me permet d'être plus impliqué, d'être un pilote encore meilleur que ce que je pensais possible. »

Hamilton sent une harmonie chez Mercedes : « Nous avons les mêmes valeurs, les objectifs sont les mêmes. Il y a un grand respect. Nous comprenons que d'un côté, l'équipe doit énormément travailler (...) et que de l'autre, le pilote doit se préserver. »

Bottas espère des discussions plus sereines

Valtteri Bottas sera également en fin de contrat à la fin de l'année. En 2019, Mercedes a prolongé son contrat pour une saison, avec une annonce faite à la fin du mois d'août. Bottas était en concurrence avec Esteban Ocon et il estime que les discussions n'ont pas été menées dans un climat suffisamment serein.

« J'ai appris des choses et l'équipe a également appris des choses sur la gestion (des discussions en 2019), et sur la façon dont les avons communiquées, » a expliqué le Finlandais au site officiel de la F1. « Je suis certain que cela peut se faire dans un plus grand calme, avec moins d'éléments autour, moins de titres dans les journaux. »

Bottas estime qu'il y a eu « un peu trop de discussions » en dehors de l'équipe et qu'elles n'étaient « pas nécessaires » : « Tout cela aurait dû rester en interne, » explique-t-il. « Je pense que cela aurait facilité les choses. »

Cette année, Bottas aimerait également une décision prise « plus tôt » dans la saison. « S'il faut attendre août ou septembre, cela prend de l'ampleur et c'est plus perturbant, » explique Bottas.

Sur le même thème :
- Le calendrier des essais
- Comment Mercedes analyse les temps de ses rivales
- A quoi servent les outils aérodynamiques des équipes ?
- Pourquoi les essais de la F1 se font-ils à Barcelone ?
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Canal + Formula 1 : Une nouvelle chaîne 100% F1
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 26 février 2020 à 11:06 atypik dit : Raisonnement pertinent il arrive en fin de carrière et pose les premiers jalons pour la suite de ses activités pourquoi pas comme consultant façon Prost.

mardi 25 février 2020 à 21:02 Juju dit : Le titre me semble bien exagéré, voir racoleur, comparé à ce que déclare Lewis Hamilton dans cette interview. Il dit qu'il veut un plan sur cinq à dix ans quant à sa carrière, de manière a déjà pouvoir dore-et-déjà se projeter au delà de sa vie de pilote. Ca ne veut absolument pas dire qu'il veut un contrat de pilote de cinq à dix ans.