Publié le 28/02/2020 à 11:18

Binotto assure que Ferrari ne cache pas son jeu

Mattia Binotto assure que Ferrari ne cache pas son jeu

Mattia Binotto garantit que Ferrari ne cherche pas à cacher son véritable niveau aux essais de Barcelone en F1.

Sebastian Vettel a signé le meilleur temps jeudi aux essais de Barcelone en F1, mais il est resté à plus d'une seconde du meilleur temps réalisé par Valtteri Bottas il y a une semaine. Quel est le véritable niveau de Ferrari ? Il y a un an, Ferrari avait dominé les essais avant de décevoir à Melbourne et depuis, l'approche de l'équipe a changé. Mattia Binotto, le patron de la Scuderia, assurait la semaine dernière que Mercedes et Red Bull ont l'avantage. Faut-il y voir une volonté de cacher le véritable niveau de la Ferrari SF1000 ?

« Sincèrement, je ne pense pas, » a assuré Binotto au site officiel de la F1. « Nous savons ce que nous faisons, nous savons si nous avons de l'avance ou pas. Si nous regardons le rythme en simulation de course, il est vrai que (jeudi, Lewis) Hamilton a eu un problème (avec uniquement 14 tours effectués) mais dans son premier relais, il avait un rythme impressionnant. »

« Est-ce que nous cachons notre jeu ? Sans aucun doute : non. »

Vettel minimise l'importance des temps

Sebastian Vettel était en piste pour la dernière fois avant Melbourne jeudi. Il a fait une simulation de week-end de course dans la matinée, en roulant avec les pneus C3, C4 et C5, les plus tendres. Le pilote Ferrari a fait un tête-à-queue au virage 5 mais il a vite pu reprendre ses essais. Il a travaillé sur des procédures de course dans l'après-midi, avec les pneus C2 et C3, et il a recueilli des données sur le comportement de la voiture. Vettel estime que les conditions, avec de la pluie en début de matinée et du vent toute la journée, ont compliqué ce travail.

« La journée a été bonne, grâce au nombre de tours effectués et parce que nous avons effectué le programme prévu, » déclare le quadruple champion du monde. « Cela étant dit, je pense que les temps n'ont pas de grande signification, parce que les conditions de piste étaient clairement les plus mauvaises sur les cinq journées d'essais. »

« La pluie tombée pendant la nuit a enlevé toute la gomme des jours précédents, et en plus, le vent a redoublé dès le début de la journée, ce qui a encore plus compliqué le pilotage. Je pense que nous avons fait un bon travail, en nous concentrant surtout sur notre travail, sans trop penser aux temps. »

« Nous ne connaîtrons pas clairement (la hiérarchie) avant Melbourne, mais ce ne sera peut-être pas encore le cas, parce que cette piste est assez unique. Dans l'ensemble, je suis satisfait du déroulement des essais. »

Sur le même thème :
- Jour 2 : Barcelone : Vettel reste en tête, problème pour Hamilton
- Le calendrier des essais
Ferrari : Des gains en courbe, des pertes en ligne droite ?
- Comment Mercedes analyse les temps de ses rivales
- A quoi servent les outils aérodynamiques des équipes ?
- Pourquoi les essais de la F1 se font-ils à Barcelone ?
- Essais de Barcelone : Les pilotes en piste cette semaine
- F1 TV va diffuser l'intégralité des essais de Barcelone
- Drive to Survive : Netflix a mis la saison 2 en ligne
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Canal + Formula 1 : Une nouvelle chaîne 100% F1
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020
- Toutes les infos sur la deuxième semaine des essais de Barcelone 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez