Publié le 02/03/2020 à 14:30

Racing Point juge ses rivales « naïves » face à ses progrès

Racing Point juge ses rivales « naïves » face à sa progression

Racing Point attribue surtout ses progrès à la hausse de son budget. L'équipe s'étonne que ses rivales ne ne soient pas inspirées du concept de la Mercedes.

La ressemblance entre la Racing Point RP20 et la Mercedes de 2019 a intrigué à Barcelone, à tel point que certains évoquent une Mercedes rose. Racing Point assure avoir conçu sa monoplace sans avoir eu accès aux données de Mercedes mais elle reconnaît qu'elle s'en est inspirée. L'équipe a impressionné aux essais de Barcelone. Elle juge cette progression naturelle puisqu'elle a pu bénéficier d'un budget en hausse pour le développement de la Racing Point RP20.

« Je pense que (les critiques) viennent du fait que certaines équipes n'ont pas fait un aussi bon travail que prévu, et je pense que cela se voit, » a déclaré Andrew Green, le directeur technique de Racing Point, au site officiel de la F1. « Nous avons fini deux fois consécutivement à la quatrième place du championnat (en 2016 et 2017, sous le nom Racing Point), avec peu d'argent. Nous étions en difficulté et nous avons fini quatrièmes du championnat, nous avons battu des équipes comme McLaren. C'est ce que nous pouvions faire avec presque rien. »

Green attribue donc les progrès de Racing Point à l'investissement de Lawrence Stroll, devenu propriétaire de l'équipe à l'été 2018. Il pense qu'il aurait été « naïf » d'imaginer que Racing Point ne progresse pas et il voit de la « frustration » dans les réactions de ses concurrents.

Racing Point s'étonne de la stratégie de ses rivales

Racing Point assume d'avoir suivi le concept de la Mercedes de 2019 et l'équipe assure l'avoir fait sur la base de photographies de la voiture. Green a précisé à RaceFans qu'il est « surpris » que d'autres équipes n'aient pas suivi ce concept.

« Si d'autres équipes n'ont pas adopté la même approche que nous, pour des raisons que nous ignorons, c'est leur choix, » précise l'ingénieur. « Ils peuvent faire exactement comme nous, mais ils ont choisi de ne pas le faire, pour des raisons que j'ignore. Nous voulions le faire depuis très longtemps mais nous n'avions pas le budget nécessaire. C'est (un choix) naturel pour nous. »

Changer de philosophie aérodynamique, même pour adopter celle de l'équipe la plus performante des dernières années, nécessite un important travail. Sergio Pérez estime même que cela représente un « gros risque » pour Racing Point, puisque l'équipe doit partir d'une nouvelle base.

Sur le même thème :
- Selon Pérez, les F1 2020 seront les plus rapides de l'histoire
- Racing Point : Abiteboul évoque un « travail de faussaire »
- Pourquoi Stroll et Latifi ont pris une licence américaine
- Drive to Survive : Netflix a mis la saison 2 en ligne
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Canal + Formula 1 : Une nouvelle chaîne 100% F1
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 03 mars 2020 à 11:30 atypik dit : D'ici peu on va assister à un championnat à deux vitesses la catégorie premium avec les constructeurs et la b (avec un petit b) et leurs clones bravo RacingPoint.