Publié le 03/03/2020 à 15:56

Coronavirus : Bahreïn prend aussi des mesures de restriction

Coronavirus : Bahreïn prend à son tour des mesures de restriction

Après le Viêt Nam, Bahreïn a également restreint l'arrivée sur son territoires aux personnes passées par l'Italie.

Le début de la saison 2020 de F1 se déroulera-t-il comme prévu ? L'épidémie de coronavirus a provoqué l'annulation du Grand Prix de Chine. Toutes les autres courses sont maintenues à ce jour, mais plusieurs pays figurant au calendrier du championnat prennent des mesures de restriction qui visent notamment l'Italie, le pays le plus touché par le coronavirus en Europe.

- Coronavirus : Les GP de Bahreïn et du Viêt Nam reportés
- Coronavirus : Le GP de Bahreïn sera disputé à huis clos
Coronavirus : Bahreïn suspend la billetterie

Le Viêt Nam, dont le Grand Prix est prévu le 5 avril, a imposé une période de quarantaine de 14 jours aux personnes venant d'Italie. Bahreïn, qui aura sa course le 22 mars, a de son côté interdit l'entrée aux personnes passées par l'Italie dans les deux semaines avant leur date d'arrivée.

Le Ministère des Affaires Etrangères britannique précise sur son site que « le Gouvernement de Bahreïn interdit temporairement l'entrée à toutes les personnes de nationalité étrangère qui ont visité l'Italie, l'Iraq, la Chine, Hong Kong, l'Iran, la Thaïlande, Singapour, la Malaisie et la Corée du Sud dans les 14 jours précédant leur arrivée à Bahreïn. »

Quelles conséquences pour la F1 ?

La durée de l'application de cette mesure est pour le moment inconnue. Si elle est encore imposée le 20 mars, le jour du début des essais du Grand Prix de Bahreïn, les personnes ayant visité l'Italie après le 6 mars, à la fin de cette semaine, ne seront pas autorisées sur le territoire.

La Formule 1 n'a pas pour le moment pas fait d'annonce suite aux mesures prises à Bahreïn et au Viêt Nam. Elles pourraient avoir des conséquences importantes puisque deux équipes, Ferrari et AlphaTauri, sont basées en Italie, et que deux autres, Alfa Romeo et Haas, utilisent le moteur Ferrari. Pirelli, qui fournit ses pneus à toutes les équipes de F1, est également basé en Italie.

Mattia Binotto, le patron de Ferrari, a fait part de son inquiétude face à cette situation. Les premiers départs vers Melbourne, qui accueillera la première course de la saison, sont prévus à la fin de cette semaine. Les responsables du Grand Prix d'Australie se sont montrés rassurants et à ce jour, le pays n'impose pas de restrictions aux personnes par l'Italie.

Sur le même thème :
- Quarantaine en Italie : Ferrari pourra-t-elle se déplacer ?
- Coronavirus : La FIA créé une « cellule de crise »
- Coronavirus : Brawn n'envisage pas de courses sans certaines équipes
- Coronavirus : Ferrari et Pirelli reportent leurs essais
- Coronavirus : Quel impact pour Ferrari et AlphaTauri ?
- Coronavirus : AlphaTauri détaille les mesures en interne
- Coronavirus : L'ACO « confiant » pour les 24 Heures du Mans
- Drive to Survive : Netflix a mis la saison 2 en ligne
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Canal + Formula 1 : Une nouvelle chaîne 100% F1
- F1 2020 : Les 10 grandes questions de la saison
- Calendrier F1 2020
- Toutes les infos sur le Grand Prix de Bahreïn 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez