Publié le 04/03/2020 à 09:01

L'Aston Martin V12 Speedster (2020) au grand jour !

Aston Martin V12 Speedster (2020) : présentation en photos

Biplace spartiate à ciel ouvert, l'Aston Martin V12 Speedster se veut aussi exclusive que performante.

Chose promise, chose due, Aston Martin dévoile le V12 Speedster malgré l'annulation du salon de Genève 2020. Le châssis en aluminium de la radicale biplace emprunte autant à la DBS Superleggera qu'à la Vantage mais, esthétiquement, l'auto se rapproche nettement plus de la seconde que de la première.

On retrouve notamment une calandre au ras du sol et, au-dessus d'elle, le capot arbore une large prise d'air ainsi que des extracteurs permettant au V12 de respirer. Un ponton central sépare les deux sièges de l'habitacle, dénué de pare-brise comme d'écran, et un spoiler relie les feux à la poupe. Le carénage derrière les appuie-têtes abrite un espace de rangement. L'ambiance à bord est minimaliste mais exclusive avec carbone, cuir, alcantara et aluminium. Face au passager se trouve un sac de cuir amovible en lieu et place de la traditionnelle boîte à gants. Conçu en un peu plus d'un an seulement, le V12 Speedster perpétue la lignée des DB3S (1953), DBR1 (1959) et CC100 (2013).

Un moteur, deux places et beaucoup de zéros

L'Anglaise est animée par le V12 5,2L biturbo maison. Aston Martin prévoit une puissance de 700ch et un couple de 753Nm, envoyés aux roues arrière via une boîte automatique à huit rapports et un différentiel à glissement limité. Le constructeur britannique n'a pas encore communiqué le poids de l'engin mais annonce un chrono de 3,5s pour atteindre les 100 km/h ainsi qu'une vitesse de pointe limitée à 300 km/h.

Le modèle de présentation dispose d'une finition réalisée par le département de personnalisation Q d'Aston Martin, inspirée par l'avion de chasse McDonnell Douglas F/A-18 Hornet. La teinte de carrosserie grise est combinée à une sellerie noire rehaussée de détails rouges et l'avion en question est dessiné à plusieurs endroits de l'habitacle. Le V12 Speedster ne doit être produit qu'à 88 exemplaires et Aston Martin proposé évidemment à ses clients de configurer chacun d'entre eux sur-mesure. Le constructeur a annoncé un prix pour le marché américain, où cette rivale des Ferrari Monza SP2 et McLaren Elva est affichée 950.000$ (849.000€). Les premières livraisons sont annoncées pour début 2021.

A lire aussi :
Recette allégée pour la Bugatti Chiron Pur Sport (2020)

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 04 mars 2020 à 19:32 gsrr64 dit : livraison début 2021. chic pile poil pour l'engagement d'Aston en hypercar aux mans. oups dsl....