Publié le 05/03/2020 à 12:00

BAC Mono (2021) : la nouvelle génération met le turbo !

BAC Mono (2021) : la seconde génération de la monoplace de route dévoilée

La monoplace de route BAC Mono se renouvelle avec une seconde génération, plus puissante et encore plus légère.

La BAC Mono de seconde génération vient d'être dévoilée par ses concepteurs malgré l'annulation du salon de Genève 2020 où elle devait être présentée. En apparence, peu de choses changent car il s'agit toujours d'une monoplace à moteur central-arrière ouverte et radicale au design minimaliste rappelant celui d'une voiture de course. Mais sous cette allure conservatrice, la Mono évolue nettement.

Cela commence sous le capot. Afin de répondre aux normes d'homologation Euro 6D, BAC a troqué le moteur 2,5L atmosphérique de la première Mono contre un nouveau quatre-cylindres 2,3L turbo (vraisemblablement d'origine Ford) retravaillé avec le préparateur Mountune pour développer 337ch, soit 28ch de plus qu'auparavant. Grâce à la suralimentation, le couple maximal bondit de 308Nm à "plus de" 400Nm.

La Mono encore allégée

Le design de la Mono a également été revu et emprunte beaucoup à la Mono R de précédente génération. On remarque ainsi les feux avant placés au centre et le "nez de requin" réduisant la surface frontale pour de meilleures performances aérodynamiques. La hauteur du véhicule a diminué. Son centre de gravité a été abaissé et recentré grâce notamment au déplacement de la batterie. Plus de 40 éléments ont été fabriqués par impression 3D. Chaque panneau de carrosserie a été redessiné à partir d'une feuille blanche. Il en va de même pour les jantes, conçues par design génératif, c'est à dire via de multiples itérations générées automatiquement sur ordinateur pour obtenir le meilleur résultat plus rapidement qu'avec des procédés traditionnels.

Ces jantes sont plus légères que celles du modèle précédent et permettent de gagner 1,22kg sur la masse totale de l'engin. Les nouveaux étriers de freins sont également moins lourds et les disques carbone/céramique optionnels permettent encore de grappiller quelques grammes, tout comme la construction dont la fibre de carbone est associée à du graphène. Ainsi, bien que le nouveau moteur soit plus lourd que celui qu'il remplace, la Mono deuxième du nom a perdu 10kg par rapport à sa devancière pour afficher 570kg à sec. Malgré toutes ces améliorations, BAC annonce toujours un chrono de 2,7s pour passer de 0 à 60 mph (96 km/h) et une vitesse de pointe de 274 km/h.

La nouvelle BAC Mono doit entrer en production en 2021. Au Royaume-Uni, elle est affichée 165.950£ (190.237€).

A lire aussi :
Koenigsegg Gemera (2020) : l'incroyable méga-GT !

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez