Publié le 06/03/2020 à 18:22

Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio (2020) : le Supertest !

X
Prochaine vidéo dans 5Annuler 10 ans de Bentley Mulsanne (2010-2020)
Revoir la vidéo Vidéo suivante

VIDEO. Que vaut l'Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio sur circuit ? Réponse avec notre Supertest.

Deux ans après avoir été agréablement surpris par les capacités dynamiques de l'Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio sur route (découvrez notre essai en vidéo), nous avons confié le volant du SUV sportif italien à notre pilote Christophe Tinseau pour savoir ce qu'il en était sur le circuit Bugatti du Mans. Regardez le Supertest !

Malgré 1.830kg annoncés à vide et quelques plongées qui restent maîtrisées aux freinages, force est de constater que le Stelvio Quadrifoglio se montre efficace pour un véhicule de ce type, de quoi nous rappeler qu'il avait battu le record des SUV au Nürburgring en 2017. Les 510ch du son V6 2,9L biturbo n'y sont pas étrangers, de même que la transmission intégrale chargée de passer le couple de 600Nm au sol.

Presque un chrono de sportive

Une fois le tour bouclé, le chronomètre révèle un temps dont l'Alfa Romeo n'a pas à rougir car, s'il reste évidemment plus lent que les coupés, roadsters, berlines musclées et autres compactes sportives contemporains de nos Supertests, il n'est pas très loin derrière. Son chrono de 1'57"55 le place même à seulement 0,35s d'une Alfa Romeo 4C à moteur central-arrière, forte de 240ch pour 895kg.

Ces prestations, le crossover les fait payer 92.900€ en France, hors options et surtout hors malus écologique, une taxe qui devrait s'élever à 20.000€ une fois le Stelvio Quadrifoglio ré-homologué selon le cycle WLTP.

A lire aussi :
Supertest : les 10 voitures les plus rapides !

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez