Publié le 09/03/2020 à 12:33

Les Pagani Imola et Roadster BC détaillées par leur créateur

VIDEO. Horacio Pagani présente en détail l'Imola et la Roadster BC, tout en donnant quelques informations sur l'avenir.

Pagani devait être présent au salon de Genève 2020 avec ses deux voitures de route les plus récentes et les plus extrêmes : l'Imola et la Roadster BC. A défaut de salon, l'événement ayant été annulé peu avant son ouverture, ces deux modèles font l'objet d'une longue présentation vidéo par Horacio Pagani, fondateur et PDG de la marque qui porte son nom. Découvrez-la.

L'Argentin débute avec la troisième Imola produite sur les cinq prévues, un exemplaire bleu avec volant à droite. Il souligne notamment qu'avec 1.246kg à sec, le coupé pèse à peu près autant qu'une Ford Fiesta, mais avec un V12 6L biturbo de 827ch en position centrale-arrière. Plus qu'une variante de la Huayra, ce qu'elle est en apparence bien qu'elle n'en porte pas le nom, l'Imola a été conçue pour expérimenter de nouvelles solutions techniques en partant presque d'une feuille blanche. Pagani passe rapidement en revue les modifications apportées au moteur, les matériaux utilisés, le raffinement du procédé de peinture ou encore les pneus, qui participent d'un potentiel d'accélération latérale de 1,9g. Et d'annoncer que les cinq voitures prévues devraient être sorties des ateliers en juillet prochain.

Deux dérivés de Huayra, en attendant la suite

Horacio Pagani passe ensuite à la Roadster BC, elle aussi débarrassée du nom Huayra avec lequel elle fut pourtant présentée l'été dernier. L'homme rappelle que cette version découvrable n'était pas prévue après le lancement du coupé. Le constructeur italien prévoyait de plancher sur la remplaçante de la Huayra mais fut poussé à développer la Roadster BC par la demande insistante de ses clients fortunés. Cette fois encore, la conception partit de loin, jusqu'à créer une nouvelle formule de carbo-titane pour la construction, modifier la forme de la carrosserie et inaugurer une évolution du V12 fourni par Mercedes-AMG, offrant ici 802ch. Le développement parallèle de l'Imola fut mis à contribution pour concevoir la découvrable.

Au passage, Pagani annonce que son prochain modèle, qui porte le nom de code C10, sera décliné en plusieurs variantes et que toutes continueront à être animées par le V12 allemand que la firme de San Cesario Sul Panaro prévoit d'utiliser sans hybridation jusqu'en 2025 ou 2026.

A lire aussi :
Voici la redoutable McLaren 765LT (2020) !

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 11 mars 2020 à 11:48 Luc dit : Mr pagani est un constructeur de dream car extraordinaire. De par la conception de materiaux, de pieces specifiques sui sont z elles seules, des pieces de musées. Ces voitures peuvent faire 1 million de km et sont tres resistantes. Hors de prix. Mais passer outre ce detail, les resultat obtenus sont geniaux. Bravo ernesto et toute son equipe !!!

lundi 09 mars 2020 à 16:37 vitara dit : Voiture de millionnaire en mal de reconnaissance tout comme Koenigsegg et autres marques exotiques !!