Publié le 17/03/2020 à 18:09

L'incroyable histoire de la Bentley Continental Project 116

Voici tout simplement l'une des Bentley les plus étranges de toute l'histoire de la marque.

On connaît avant tout les coupés Bentley pour leur confort luxuriant. Même si la récente Continental GT de troisième génération a réalisé d'énormes progrès en matière d'efficacité dynamique, ces autos doivent forcément composer avec une masse pénalisante (bien au-delà des deux tonnes sur la balance). Plus encore à l'époque du coupé Continental R dans les années 90, puisque l'auto utilisait un gigantesque châssis en acier à la lourdeur spectaculaire. Il s'agissait tout simplement d'une des autos les plus lourdes du marché, toutes catégories confondues.

Mais la Continental R "Project 116" de 1997, elle, revendiquait 200 kilos de moins sur la balance. Cet exemplaire spécial commandité par un riche Italien, qui voulait d'abord acheter une vraie Bentley Blower de collection avant de se raviser compte tenu de leur prix sur le marché de la collection, a été conçu pour être capable de de jouer les Blower modernes avec des performances de premier plan.

425 chevaux et 908 Nm

Bentley a donc supprimé les sièges arrière de l'auto, allégé au maximum son habitacle, radicalisé la présentation extérieure et préparé son moteur. Avec l'aide de Cosworth, son V8 turbocompressé développe 425 chevaux et 908 Nm de couple grâce à un nouveau turbo et un circuit de refroidissement revu. Notez que cet exemplaire unique (voir vidéo) a tout de même coûté l'équivalent de 600 000 euros à son propriétaire.

A lire aussi :

Essai Bentley Continental GT
La fin de la Bentley Mulsanne
Essai Rolls-Royce Cullinan

Photo de Cedric Pinatel

posté par :
Cedric Pinatel

Réagissez