Publié le 18/03/2020 à 12:02

Quand la Formule 1 doit annuler des courses

Histoire : Quand la Formule 1 doit annuler des courses

Retour sur des annulations de courses marquantes dans l'histoire de la F1, après le report du début de la saison.

La Formule 1 a reporté les quatre premières courses de la saison, a une date inconnue, en raison de l'épidémie de coronavirus. Le Grand Prix d'Australie a été annulé à deux heures des premiers essais. Plus aucune course n'avait été annulée alors que le personnel de la F1 était déjà sur place depuis 35 ans, à Spa en 1985. Le Grand Prix de Chine a été reporté dès le mois de février, et la Formule 1 a aussi annoncé que les Grands Prix de Bahreïn et du Pays-Bas seront reportés.

- Coronavirus : Bakou reporte également sa course
- La F1 reporte les GP à Zandvoort, Barcelone et Monaco

Dans l'histoire de la F1, jamais quatre courses n'ont dû être reportées dans une même saison. Les Grands Prix des Pays-Bas et d'Espagne risquent aussi l'annulation. La saison 2020 pourrait débuter au Grand Prix de Monaco, mais la F1 envisagerait plutôt un lancement au Grand Prix d'Azerbaïdjan. Depuis la création du championnat en 1950, les annulations ou report ont été nombreux, mais il n'y en avait jamais eu pour raisons sanitaires. Voici certains exemples dans les 70 ans d'histoire du championnat.

Belgique 1957 et Pays-Bas 1957

En 1956, la crise du Canal de Suez a provoqué une flambée des prix du pétrole, qui s'est prolongée en 1957. Les organisateurs des Grands Prix de Belgique et des Pays-Bas ont demandé aux équipes de réduire leurs prétentions financières pour participer, ce qu'elles ont refusé.

Les deux courses ont été annulées, ce qui a provoqué une pause de six semaines durant la saison 1957. Une course à Pescara, en Italie, a été ajoutée.

Belgique 1969

Dans son ancienne configuration, le circuit de Spa était plus dangereux et les pilotes, sous l'impulsion de Jackie Stewart, ont boycotté la course en 1969. Elle n'a pas eu lieu.

Des modifications ont été apportées au circuit l'année suivante et la course a pu se dérouler. La F1 ne s'est ensuite plus rendue à Spa pendant plus de 10 ans. Le circuit a fait son retour en 1983, avec un tracé deux fois plus court, proche de celui utilisé actuellement.

New York 1983

La Formule 1 a longtemps rêvé d'une course à New York. Il devait se réaliser en 1983 à Flushing Meadows-Corona Park, connu pour accueillir l'US Open en tennis. Le contrat a été signé et la course était prévue en septembre, mais elle a été annulée quelques mois avant la date prévue, en raison d'une opposition locale. Brands Hatch, en Angleterre, a remplacé New York.

La course de New York est encore apparue au calendrier en 1984, avant d'être à nouveau annulée. La F1 s'est finalement rendue sur le circuit du Nürburgring rénové. En 1985, des courses à New York et Rome ne se sont pas concrétisées et la F1 s'est encore rendue à Brands Hatch. Un projet a été relancé en 2010, pour une course organisée à partir de 2013 dans le New Jersey, avec les buildings de New York au second plan. Le financement n'a jamais été trouvé.

Zhuhai 1999

Le circuit de Zhuhai, inauguré en 1996, espérait être le premier à organiser un Grand Prix de Chine, et il figurait sur le calendrier provisoire pour la saison 1999. La piste ne répondait pas aux standard imposés par la FIA et la course n'était plus présente sur le calendrier définitif.

La F1 a finalement organisé sa première course en Chine en 2004, sur le circuit de Shanghaï. Zhuhai reste l'un des derniers circuits apparus sur un calendrier provisoire à ne pas avoir vu le jour. 

Belgique 1985

La Belgique a encore connu une annulation en 1985, en raison d'un nouvel asphalte, qui s'est vite détérioré pendant les essais. La situation s'est aggravée le samedi et la course a dû être annulée. Elle a été déprogrammée trois mois plus tard, au mois de septembre. Les deux éditions suivantes se sont encore tenues en mai et depuis 1988, la course a toujours eu lieu à la fin du mois d'août ou au début du mois de septembre.

Jusqu'à l'annulation de Melbourne, cette course était la seule de l'histoire de la F1 annulée alors que les équipes étaient déjà sur place.

Argentine 1994 et Pacifique 1995

Le circuit de Buenos Aires devait accueillir la Formule 1 pour la première fois fin 1994. Les travaux pour rénover la piste ont pris plus de temps et la course a été reportée à la saison 1995. Buenos Aires devait même ouvrir la saison.

Au début de l'année 1995, un tremblement de terre à Hyogo, au Japon, a provoqué 6000 décès et causé des dégâts sur le circuit de TI Aida, qui devait accueillir une course en avril. Ce Grand Prix a été reporté au mois d'octobre. Le Grand Prix d'Argentine a été repoussé de quatre semaines, pour prendre la date laissée libre par TI Aida, et la saison a finalement débuté au Brésil, qui devait être la deuxième course de la saison.

Bahreïn 2011

Au début de l'année 2011, des mouvements populaires sont apparus à Bahreïn, comme dans plusieurs pays du monde arabe. Le Grand Prix de Bahreïn, prévu au mois d'avril, a été annulé à quelques semaines du début de la saison.

Sakhir a fait son retour au calendrier dès l'année 2012.

Sur le même thème :
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement
- F1 2020 : Vers un début de saison à Bakou ?
- Comment la F1 envisage de remodeler le calendrier 2020
- La F1 ignore quand la saison 2020 débutera
- GP d'Australie : Les équipes étaient très divisées
- GP d'Australie : Pourquoi la décision a pris autant de temps
- Coronavirus : Ferrari suspend toutes ses activités
- Coronavirus : Le point sur les courses annulées
- GP d'Australie : Les équipes soutiennent la décision
- F1 2020 : Où suivre le championnat à la TV et en streaming ?
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez