Publié le 18/03/2020 à 16:27

Calendrier F1 2020 : Toutes les options possibles

Calendrier F1 2020 : Le meilleur scénario possible

La F1 doit établir un nouveau calendrier 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. Jusqu'à 20 courses pourraient être maintenues, et voici comment.

La saison 2020 de F1 devait être la plus longue de l'histoire, avec 22 courses. Après l'annulation du Grand Prix d'Australie et le report des courses à Bahreïn, au Viêt Nam et en Chine, en raison de la pandémie de coronavirus, il est peu probable que ce nombre sera atteint. Ross Brawn, le responsable de la compétition de la F1, espère organiser 17 ou 18 courses.

Mise à jour : La F1 veut débuter la saison 2020 le 5 juillet
Mise à jour : Le Grand Prix de France officiellement annulé en F1
Mise à jour : Le Grand Prix du Canada 2020 à son tour reporté en F1
Mise à jour : La F1 s'attend à de nouveaux reports de course
Mise à jour : Coronavirus : Bakou reporte également sa course
Mise à jour : F1 Esports Virtual Grand Prix Series : De l'esport à la place des courses annulées
Mise à jour : La F1 reporte les GP à Zandvoort, Barcelone et Monaco

Dans le calendrier 2020 actuel, le premier Grand Prix au programme est celui des Pays-Bas, à Zandvoort. Face à l'ampleur de l'épidémie en Europe actuellement, il est très peu probable que cette course ait lieu, tout comme la suivante, à Barcelone. La F1 et la FIA ont communiqué sur un possible début de saison fin mai, et donc au Grand Prix de Monaco, le 24 mai. Helmut Marko, conseiller spécial de Red Bull, pense qu'il faudra attendre Bakou.

L'Autrichien a également suggéré d'avancer la pause estivale à la période actuelle. Cette pause qui se tient traditionnellement au mois d'août s'accompagne d'une obligation de fermer les usines pendant deux semaines. C'est cette fermeture imposée qui pourrait changer de date, pour permettre à la F1 d'organiser des courses en août. Ferrari a déjà fermé son usine, au moins jusqu'au 27 mars.

Mise à jour : La F1 décale sa pause estivale pour avoir des courses en août

Ross Brawn espère que la F1 pourra s'adapter à la situation. L'Anglais envisage d'enchaîner trois courses en trois week-ends, ce qui n'a été réalisé qu'une fois dans l'histoire de la Formule 1, en 2018. Les équipes ne voulaient plus vivre cette situation mais pour la rendre possible sur le plan logistique, Brawn envisage d'organiser certains week-ends sur deux jours, contre trois habituellement. Il est également possible que la F1 repousse la fin de la saison, afin de libérer plus de dates.

Un calendrier 2020 à refaire totalement

Si la saison débute à Monaco, six courses auront été reportées, à Melbourne, Sakhir, Hanoï, Shanghaï, Zandvoort et Barcelone. La F1 cherchera à trouver une nouvelle date pour la majorité, en évitant de changer les dates des autres Grands Prix, puisque ces derniers ont ouvert leur billetterie et que des spectateurs ont déjà planifié des voyages.

Les courses repoussées en ce début de saison ont chacune des particularités. Melbourne n'exclut pas d'organiser sa course à un autre moment de l'année, mais cela sera très difficile puisque le circuit repose sur des installations temporaires. Le lointain déplacement vers l'Australie joue aussi contre Melbourne, puisque la logistique sera au coeur des décisions de la F1. Dans un calendrier condensé, le championnat devra tout faire pour réduire les déplacements.

C'est pour cette raison que Sakhir pourrait plus facilement trouver une nouvelle date. Historiquement, Bahreïn et Abou Dhabi souhaitent avoir des dates éloignées au calendrier, les deux pays étant dans la même région du monde. La situation inédite pourrait changer la donne Sakhir pourrait passer en fin de la saison, à une semaine d'écart de Yas Marina, afin de faciliter la logistique.

Hanoï est dans une situation similaire à celle de Melbourne et il est peu probable qu'une nouvelle date sera trouvée en 2020. Le fait que cette course soit en Asie complique la recherche d'une nouvelle date, puisqu'un tel déplacement au coeur de la saison européenne est difficilement faisable. La Chine est également en Asie mais il sera plus facile de planifier une course sur un circuit permanent. Ce marché est également très important pour la F1.

Zandvoort et Barcelone pourraient plus aisément trouver une place pendant la saison européenne, et notamment au mois d'août. Il reste à savoir si les équipes accepteront de supprimer totalement la pause du mois d'août dans un calendrier certes raccourci, mais plus dense que jamais. Cela pourrait nuire à Barcelone qui, selon El Confidencial doit faire face aux difficultés financières du RACC, l'organisateur de l'épreuve.

Quelles dates pour les courses reportées ?

A ce jour, la F1 n'a pas encore communiqué un nouveau calendrier 2020 et il est peu probable que toutes les courses repoussées puissent trouver une nouvelle date. Notre projection permet de conserver 20 dates, deux de plus que la situation officiellement envisagée par la Formule 1, et il est peu probable que cette solution soit retenue.

Mise à jour : Le GP de Monaco renonce à trouver une nouvelle date en 2020

Dans le scénario le plus favorable, la saison débuterait le 24 mai à Monaco. Placer des courses au mois de juin paraît impossible, avec déjà un seul dimanche de libre. Au mois de juillet, il est envisageable d'ajouter une course entre Silverstone et Budapest, peut-être pour Barcelone. Zandvoort pourrait prendre place le 23 août, une semaine avant Spa, dans la Belgique voisine, et deux avant Monza.

Le cas de Shanghaï est plus difficile. Les week-ends avant et après le Japon sont libres, ce qui en fait un choix logique, mais placer une course à cette date obligerait les équipes à enchaîner quatre courses en autant de week-ends, ce qui est difficilement envisageable. Le Grand Prix de Chine pourrait donc trouver place plus tard dans l'année, après Interlagos.

Sakhir pourrait organiser sa course avant Yas Marina, afin que ce circuit conserve son statut de dernière manche de la saison, qui lui est cher. Dans ce scénario, Abou Dhabi serait la seule des courses non reportées à changer de dates, pour être repoussée de deux semaines. 

Voici le calendrier 2020 dans le scénario le plus favorable possible. Les courses qui changent de date sont précédées d'une flèche.

Le possible calendrier 2020 de F1

24/05/2020 : Monaco
07/06/2020 : Azerbaïdjan - Bakou
14/06/2020 : Canada - Circuit Gilles Villeneuve (Montréal)
28/06/2020 : France - Paul Ricard (Le Castellet)
05/07/2020 : Autriche - Red Bull Ring (Spielberg)
19/07/2020 : Grande-Bretagne - Silverstone
> 26/07/2010 : Espagne - Barcelone
02/08/2020 : Hongrie - Hungaroring (Budapest)
> 23/08/2020 : Pays-Bas : Zandvoort
30/08/2020 : Belgique - Spa
06/09/2020 : Italie - Monza
20/09/2020 : Singapour - Marina Bay
27/09/2020 : Russie - Sotchi
11/10/2020 : Japon - Suzuka
25/10/2020 : Etats-Unis - Circuit des Amériques (Austin)
01/11/2020 : Mexique - Mexico
15/11/2020 : Brésil - Interlatos (Sao Paulo)
> 22/11/2020 : Chine - Shanghaï
> 6/12/2020 : Bahreïn - Sakhir
> 13/11/2020 : Abou Dhabi - Yas Marina

Sur le même thème :
- GP du Canada : Les organisateurs restent optimistes
- GP de France : La billetterie reste ouverte
- Pourquoi le coronavirus coûte cher aux équipes de F1
- Calendrier 2020 : La F1 peut se passer de l'avis des équipes
- La F1 ignore quand la saison 2020 débutera
- Quand la F1 doit annuler des courses
- GP d'Australie : Pourquoi la décision a pris autant de temps
- Coronavirus : Le point sur les courses annulées
- GP d'Australie : Les équipes soutiennent la décision
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement
- F1 2020 : Où suivre le championnat à la TV et en streaming ?
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 18 mars 2020 à 16:42 many dit : A ce rythme pas de F1 cette saison ni aucun autre événement sportif d’ailleurs tout est en cour d’annulation dans tous les domaines. Protéger vous tous