Publié le 26/03/2020 à 10:40

Renault « ne pourra pas se cacher » avec le règlement 2022

Renault « ne pourra pas se cacher » avec le nouveau règlement en 2022

Cyril Abiteboul estime que Renault devra jouer le podium quand le nouveau règlement de la Formule 1 sera lancé, en 2022.

Le futur règlement de la Formule 1, repoussé à 2022 en raison de la pandémie de coronavirus, est une opportunité importante pour Renault. Cyril Abiteboul, directeur général de l'équipe française, vise le podium grâce à ce nouveau règlement.

« Nous ne pourrons pas nous cacher éternellement, c'est une certitude, » a déclaré Abiteboul à Autocar. « Il faut des attentes réalistes et raisonnables. Mais oui, (avec le nouveau règlement), nous ne pourrons pas nous cacher si nous ne pouvons pas jouer le podium. Nous ne nous attendons pas à dominer, mais l'objectif est de jouer le podium. »

En 2019, Renault espérait se rapprocher des top teams mais l'équipe a perdu une place au championnat, au profit de McLaren : « Il n'y a qu'un mot : décevant, » reconnaît Abiteboul. « C'est arrivé après trois saisons de progression. Avec l'arrivée de Daniel (Ricciardo) dans l'équipe, nous aurions aimé que cela continue, et il y a eu un coup d'arrêt. » Il juge le championnat parfois cruel : « La F1 est un sport fantastique quand les choses se passent bien, mais il est horrible quand les choses se passent mal, » déclare-t-il.

Renault veut une meilleure distribution des revenus

Pour que Renault puisse se rapprocher des top teams, Cyril Abiteboul demande une nouvelle distribution des revenus et une réduction des budgets. Il « n'aime pas » l'idée des budgets plafonnés mais il estime qu'il n'y a « pas de meilleur moyen de réparer un système » mis en place par les Accords Concorde, qui régissent la façon dont les revenus sont reversés aux équipes.

« Il faut sortir du système à deux niveaux, » estime Abiteboul. « D'un côté, nous faisons une excellent travail avec de nouvelles initiatives marketing comme Netflix et les F1 Festival dans des villes, mais si nous voulons vraiment conquérir un nouveau public, nous avons besoin d'un sport plus compétitif qu'aujourd'hui. »

« Ce que j'aime vraiment avec le (futur) règlement (désormais prévu pour 2022), c'est que pour la première fois, ils sont définis pour le spectacle, au lieu d'avoir un spectacle qui résulte d'un ensemble de règlements. »

Sur le même thème :
- Renault pense être en avance sur ses rivales pour 2021
- Abiteboul voit du positif dans les soucis de Renault en 2019
- Renault a terminé sa phase de reconstruction
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement
- F1 2020 : Où suivre le championnat à la TV et en streaming ?
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez