Publié le 30/03/2020 à 16:44

Ricciardo pense que la F1 a « joué avec le feu » à Melbourne

Daniel Ricciardo pense que la Formule 1 a « joué avec le feu » en Australie

Daniel Ricciardo estime que la F1 a pris la bonne décision en annulant le Grand Prix d'Australie, mais il était assez inquiet.

Le Grand Prix d'Australie a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus et d'un cas chez McLaren, deux heures seulement avant les premiers essais. Daniel Ricciardo estime que la F1 a pris un risque en se rendant à Melbourne, même s'il n'avait pas la même opinion sur le moment.

« J'avais vraiment une vision limitée parce que Melbourne est une course très remplie et chaotique, » a déclaré l'Australien à The Age. « Je n'avais pas trop pensé à l'ensemble de la situation autour du coronavirus mais au fond de moi, j'avais une certaine inquiétude. Nous avons vraiment joué avec le feu. »

Ricciardo a commencer à douter quand il a vu d'autres compétitions se mettre en pause en raison de la pandémie : « Quand la course approchait, on voyait ce qu'il se passait dans d'autres compétitions comme la NBA, je me disais "Non, nous ne devrions absolument pas faire ça" (maintenir la course), » précise le pilote Renault.

Ricciardo estime que la F1 a pris la bonne décision

Les discussions sur l'annulations de la course ont duré toute la nuit à Melbourne. Les équipes étaient divisées. Frédéric Vasseur, le patron d'Alfa Romeo, estime que les discussions n'étaient « pas saines » et Romain Grosjean a été « déçu » par la gestion des dirigeants du championnat. Daniel Ricciardo ne se prononce pas sur les discussions mais il estime que la décision prise a été la bonne.

« De l'extérieur, il est facile de dire (que la situation aurait pu être mieux gérée) mais même de l'intérieur... je serais naïf si je disais que je savais tout ce qu'il se passait, parce que nous étions peu nombreux, » précise-t-il. « Nous étions tous dégoutés que cela ne continue pas et c'était dommage pour tous ceux qui travaillent là-bas, les spectateurs, les gens qui voulaient voir ça à la télévision, mais c'était le bon choix, à 100%. »

Après l'annulation, Ricciardo a porté un regard inquiet sur son comportement au cours des semaines précédentes : « On réfléchit à chaque interaction que l'on a eue, à qui on a parlé, où on était... On pouvait facilement tomber dans la paranoïa, » explique-t-il. « Même quelques semaines avant à Barcelone pour les essais (d'intersaison), il n'y avait pas de limites, tout le monde a un rhume à ce moment de l'année en Europe... On se pose des questions. »

Sur le même thème :
- Australie : Todt juge les critiques « extrêmement injustes »
- F1 2020 : Les idées de Ricciardo pour le nouveau calendrier
- Tracteur, buggy... Comment Ricciardo vit son confinement
- Coronavirus : Comment Ocon a vécu le « choc » de Melbourne
- Coronavirus : Red Bull a voulu contaminer ses pilotes !
- GP d'Australie : Pourquoi la décision a pris autant de temps
- Coronavirus : La liste des courses reportées ou annulées
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement
- F1 2020 : Où suivre le championnat à la TV et en streaming ?
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez