Publié le 01/04/2020 à 10:18

Aston Martin ne reportera pas son arrivée en F1

Aston Martin ne reportera pas son arrivée en Formule 1

Racing Point deviendra bien Aston Martin en 2021, malgré la pandémie de coronavirus. Lawrence Stroll a augmenté sa participation dans le constructeur.

En début d'année, Lawrence Stroll, déjà à la tête de Racing Point, est devenu actionnaire d'Aston Martin. Racing Point doit prendre le nom Aston Martin en 2021 et ce projet est maintenu, même si la F1 a repoussé l'introduction de son nouveau règlement à la saison 2022 en raison de la pandémie de coronavirus.

- Toto Wolff devient actionnaire d'Aston Martin

« Avec les autres investisseurs du consortium, nous croyons toujours passionnément à l'avenir d'Aston Martin Lagonda, » a expliqué Lawrence Stroll après augmenté sa participation dans Aston Martin, pour détenir désormais 25% des parts. « Cela se traduit par notre investissement de 262 millions de livres (296 millions d'euros) pour assurer la santé financière de l'entreprise. La hausse de capital est élevée, à 536 millions de livres (605,6 millions d'euros), que mon consortium et les autres actionnaires vont mettre en oeuvre dans cette période très difficile. Cela nous permet de relancer l'entreprise à long terme. »

« Nous avons un plan clair, qui comprend l'arrivée de l'équipe d'usine d'Aston Martin en F1 la saison prochaine, et je suis impatient de travailler avec les dirigeants pour mettre en place ce programme. »

Racing Point ignore quand son usine sera réouverte

Comme la FIA l'a imposé, Racing Point a fermé son usine et l'équipe prévoit de reprendre le travail le 16 avril, mais elle ignore encore si cela sera possible.

« C'est une situation inédite, qui change au jour le jour, » soulignait Otmar Szafnauer, le patron de l'équipe, la semaine dernière. « A ce jour, nous ne pouvons pas dire avec certitude quand le retour à la normale sera possible. De nombreux paramètres ne sont pas entre nos mains. »

Szafnauer salue la décision de reporter le nouveau règlement d'un an : « Au niveau de la logistique et des dépenses, cela a vraiment du sens, » explique-t-il. « Evidemment, cela ne veut pas dire que ce sera facile quand nous reprendrons le travail. Quand nous reprendrons la piste, nous devrons être en mesure de nous battre, quel que soit le règlement. Nous avons encore beaucoup de travail et nous serons prêts quand il le faudra. »

Il estime que le report du début de la saison était inévitable : « Le monde fait face à une situation que je n'ai jamais connue dans ma vie, et qui dépasse clairement championnat, donc les décisions prises sont les bonnes, » explique-t-il.

Sur le même thème :
Aston Martin veut être un « top team » en F1
Hypercar : Aston Martin met son projet en pause
- Coronavirus : La liste des courses reportées ou annulées
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement
- F1 2020 : Où suivre le championnat à la TV et en streaming ?
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez