Publié le 03/04/2020 à 10:36

Silverstone pourrait utiliser son circuit à sens inverse !

Silverstone pourrait utiliser son circuit dans le sens inverse !

Silverstone n'exclut pas d'organiser un deuxième Grand Prix de Grande-Bretagne en 2020, en utilisant son circuit dans le sens inverse.

Un circuit est habituellement utilisé dans un seul sens, mais Silverstone n'exclut pas de changer le sien ! La F1 aura besoin d'organiser autant de courses que possibles lorsque la pandémie de coronavirus prendra fin. Les responsables de la piste imaginent l'idée d'un deuxième Grand Prix dans l'année, en faisant rouler les pilotes dans le sens opposé à celui qu'ils connaissent.

« Ce n'est pas une idée idiote ! » a déclaré Stuart Pringle, le directeur du circuit de Silverstone, sur Sky Sports. « Nous n'avons pas l'autorisation de rouler dans le sens inverse, mais nous sommes dans une période extraordinaire et je pense que des décisions extraordinaires sont prises. Donc rien n'est exclu. »

Si cela se fait parfois dans des jeux vidéo, inverser le sens est impossible sur de nombreux circuits, inverser le sens est impossible : en changeant la direction des lignes droites, les freinages se retrouvent au côté opposé et il n'y a parfois pas de zone de dégagement. Quand elle existe, elle ne répond pas nécessairement aux normes imposées par la FIA. A Indianapolis, le sens de l'Inflied, le tracé à l'intérieur du circuit, a été inversé pour la MotoGP, afin de permettre aux pilotes empruntent l'ovale dans le sens habituel, et plusieurs aménagements ont été faits sur les virages.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne pourrait-il se tenir à huis clos ?

Les différents pays qui ont imposé des mesures de confinement devraient les lever par étapes. Rassembler des dizaines de milliers de spectateurs pourrait dont être interdit longtemps. La F1 aurait quand même intérêt à organiser des Grands Prix à huis clos, ce que Bahreïn avait prévu dans un premier temps, afin de maintenir les revenus des sponsors et des chaînes de télévisions. Stuart Pringle estime qu'organiser une course sans spectateur est « étrange » mais encore une fois, il n'exclut rien.

« Les spectateurs rendent le Grand Prix de Grande-Bretagne particulier, » souligne-t-il. « J'ai dit à la Formule 1 que nous travaillerons avec eux, quoique ce cela implique, pour les aider à avoir un championnat. »

Silverstone se donne jusqu'à la fin du mois d'avril pour décider si son Grand Prix pourra se tenir à la date prévue, le 19 juillet. Le circuit a des courses « sur les 12 mois de l'année » mais il privilégie sa date au coeur de l'été : « Nous pouvons rouler en permanence mais il y a une raison si nous avons (la F1) pendant l'été britannique, » précise Pringle. « C'est le meilleur moment de l'année. Ce n'est pas un hasard si Wimbledon, le Grand Prix de Grande-Bretagne et The Open en golf sont proches (au calendrier), c'est la meilleure chance d'avoir du beau temps. » En 2000, le Grand Prix de Grande-Bretagne s'est tenu en avril... avec des inondations pendant les essais.

Sur le même thème :
- Leclerc aimerait des circuits à sens inverse
- La course de Silverstone sera à huis clos, au mieux
- GP de France : La billetterie reste ouverte
- GP du Canada : Les organisateurs restent optimistes
- La F1 s'attend à de nouveaux reports de courses
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement
- Comment la F1 envisage de remodeler le calendrier 2020
- F1 2020 : Où suivre le championnat à la TV et en streaming ?
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Calendrier F1 2020
- Toutes les infos sur le Grand Prix de Grande-Bretagne 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez