Publié le 07/04/2020 à 13:37

Coronavirus : Aston Martin en péril ?

Aston Martin : la survie du constructeur menacée par le coronavirus ?

L'arrêt des activités automobiles due à la pandémie de coronavirus mettrait Aston Martin en grande difficulté.

Après de mauvais résultats financiers en 2019, Aston Martin était parti pour redresser la pente cette année grâce au renflouement financier apporté par Lawrence Stroll, copropriétaire de l'écurie de F1 Racing Point devenu président exécutif d'Aston Martin Lagonda après avoir acquis 16,7% des parts de l'entreprise en février dernier, ainsi qu'au lancement du DBX, premier SUV de la marque. Mais la crise du coronavirus Covid-19 semble doucher ces espoirs.

En raison de la pandémie et des mesures du confinement, Aston Martin a suspendu sa production et les ventes sont presque à l'arrêt. "Compte tenu du montant de l'augmentation de capital, l'entreprise estime que le groupe n'a pas un fonds de roulement suffisant pour 12 mois", aurait fait savoir Aston Martin selon Bloomberg. Ces 12 mois débuteraient en février dernier.

La crise se fait sentir

La situation actuelle créerait "une incertitude accrue qui n'est pas quantifiable" empêchant de concevoir un "scénario raisonnable du pire", aurait ajouté Aston Martin. En conséquence, la firme britannique pourrait avoir recours à des emprunts à taux d'intérêt élevés, ce à quoi elle se serait refusée jusqu'à présent.

Aston Martin pourrait n'être que le premier constructeur ouvertement menacé par l'interruption presque totale de l'industrie automobile. La durée de la crise pourrait être déterminante pour de nombreuses autres marques.

A lire aussi :
Ferrari : la production redémarrée le 14 avril ?

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 13 avril 2020 à 14:49 gsrr64 dit : projets de nouveaux modèles, un pseudo engagement en hypercar au 24h du Mans, un naming douteux en F1 ... Aston est tombé bien bas en pétant plus haut que sa santé financière.