Publié le 08/04/2020 à 08:07

Grosjean souhaite rester en F1 en 2021, mais...

Romain Grosjean souhaite rester en Formule 1 en 2021, mais...

Romain Grosjean a la volonté de poursuivre sa carrière en Formule 1 en 2021. Il espère cependant des changements dans le championnat.

Comme la grande majorité des pilotes, Romain Grosjean sera en fin de contrat après la saison 2020 de F1. Il ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait, et s'il prolongera chez Haas.

Le Franco-Suisse a confié qu'il a « pour le moment » la volonté de rester en Formule 1, dans un échange avec Julien Fébreau, le commentateur des Grands Prix sur Canal +, publié sur les réseaux sociaux. « Maintenant, il faut voir comme la saison se passe, » a-t-il ajouté.

Grosjean espère surtout pouvoir se battre pour de meilleures positions, ce qui est impossible dans le rapport de force actuel entre les top teams et les équipes du milieu de plateau : « J'aime toujours le champagne ! » s'amuse-t-il. « Les podiums, c'est extraordinaire. Ce qui est frustrant, c'est que l'an dernier, à part deux courses complètement folles où il fallait être bien placé (Hockenheim et Interlagos), on sait qui sera sur le podium. »

« Il y a six voitures qui dominent tellement que même quand ils partent derniers, de toute façon au bout de cinq tours ils sont sixièmes. J'espère que cela changera (avec le nouveau règlement). S'il y a un rapprochement et plus de chances de se battre pour des belles places et des podiums, (il ne faudra) pas partir à ce moment là. »

Romain Grosjean mise sur son expérience

Romain Grosjean a disputé son premier Grand Prix il y a plus de 10 ans, à l'été 2009. Peut-il encore séduire un top team ? « Je ne sais pas, » reconnaît Grosjean. Il estime que son expérience est importante pour une équipe de Formule 1.

« Il ne faut jamais dire jamais, » souligne-t-il. « C'est sûr que je ne suis pas un petit jeune qui monte mais j'ai 160 et quelques Grands Prix d'expérience, je suis capable de sortir des voitures qui ont été des trapanelles et de les rendre bonnes l'année d'après, par mon retour technique. C'est arrivé en 2014 et j'espère sur 2020. Ce sont des choses qui sont importantes. »

« C'est sûr qu'il y a des petits jeunes qui montent et frappent aux portes. Il y a aussi les écuries qui ont leur filière de développement. Si on prend Red Bull et Mercedes, ils ont plein de pilotes qui sont là et qui sont en stocks. Ils ne vont pas forcément chercher ailleurs. »

Grosjean pense que les gros changements prévus dans le calendrier 2020, en raison de la pandémie de coronavirus, reportent toute discussion sur les contrats des pilotes : « J'imagine que tous les contrats et les discussions vont être repoussés. Cela a un gros impact sur énormément de choses. »

Sur le même thème :
- Comment l'expérience de Grosjean a aidé Haas en 2019
- Jusqu'à quand les pilotes sont-ils sous contrat ?
- Romain Grosjean pense que Haas pourrait quitter la Formule 1
- Drive to Survive : Grosjean refuse de voir certains épisodes
- Les pilotes de F1 pendant leur jeunesse ! [photos]
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement
- Le nouveau règlement de la F1 repoussé à 2022
- F1 2020 : Où suivre le championnat à la TV et en streaming ?
- Drive to Survive : Que nous apprend la saison 2 ?
- Calendrier F1 2020

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez