Publié le 12/04/2020 à 13:12

Stirling Moss, légende des années 1950 en F1, est décédé

Disparition de Stirling Moss, légende de la F1 des années 1950

Sir Stirling Moss, vice champion du monde de F1 à quatre reprises dans les années 1950, est décédé. Il était âgé de 90 ans.

Stirling Moss, pilote de légende des années 1950 et 1960, est décédé à l'âge de 90 ans. L'Anglais est considéré comme l'un des meilleures pilotes sans titre, ce qui lui a valu le surnom de « champion sans couronne ».

Stirling Moss a roulé en F1 de 1951 à 1961 et il a été vice-champion en 1955, 1956 et 1957, derrière Juan Manuel Fangio, puis en 1958, derrière Mike Hawthorn. Il a décroché 16 succès et il a notamment roulé pour Vanwall, Maserati et Mercedes.

Il a également pris le départ des 24 Heures du Mans neuf fois. Stirling Moss a pris la deuxième place à deux reprises, en 1953, avec Jaguar, puis en 1956, avec Aston Martin. Il a fait des apparitions en BTCC au début des années 1980. Il a été anobli par la Reine d'Angleterre en 1959.

Après sa carrière de pilote, interrompue en 1962 après un accident à Goodwood, Stirling Moss est resté une figure du paddock. Il a participé à de nombreuses manifestations, à l'image du Festival de Goodwood. La photo qui illustre cet article a été prise en 2015.

Ces dernières années, Stirling Moss s'était retiré de la vie publique, après avoir eu des problèmes de santé.

Stirling Moss est resté une figure importante de la F1

La communauté de la Formule 1 a fait part de son émotion suite à la disparition de Stirling Moss : « Le monde du sport a non seulement perdu une véritable icône et une légende, mais aussi un gentleman, » peut-on lire sur le compte Twitter de l'équipe Mercedes. « L'équipe et la famille Mercedes Motorsport une perdu un ami. Sir Stirling, vous nous manquerez. »


Lewis Hamilton a rendu hommage à Stirling Moss: « Aujourd'hui, nous faisons nos adieux à Sir Stirling Moss, la légende de la course, » déclare l'Anglais via Twitter. « Nos discussions me manqueront. Je suis reconnaissant d'avoir vécu ces moments particuliers avec lui. J'envoie mes prières et mes condoléances à sa famille. Qu'il repose en paix. »

Christian Horner, le patron de Red Bull, a exprimé sa « grande tristesse » sur Instagram, évoquant « l'un des plus grands pilotes de tous les temps, qui auraient sans aucun doute mérité d'être champion du monde. » « Il était l'un des grands personnages du championnat, avec un esprit fin et oeil toujours pétillant » a-t-il ajouté. « Vous nous manquerez mais je serai toujours reconnaissant de vous avoir connu, Stirling. Nos pensées sont avec Susie et sa famille. Reposez en paix, légende. »

Sur Twitter, Jean Todt a exprimé une « journée très triste » : « Stirling Moss nous a quitté après une longue lutte, » a écrit le Président de la FIA. « Il était une véritable légende du sport automobile et le restera pour l'éternité. Mes pensées vont à son épouse, Susie, à sa famille et ses amis. »

L'Automobile Club de l'Ouest (ACO), organisateur des 24 Heures du Mans, a également rendu hommage à Stirling Moss, par la voix de Pierre Fillon, son Président : « C'est avec une tristesse immense que nous avons appris la disparition de Sir Stirling Moss, » déclare Pierre Fillon. « L'homme et le pilote ont tant apporté au sport automobile, toutes compétitions confondues. Sans titre (mondial de F1), il est une légende de la compétition automobile. Certains le désignaient comme l'incarnation du sport automobile, monsieur sport automobile, il était assurément l'un de ses ambassadeurs les plus marquants. »

Sur le même thème :
- La folle histoire des F1 à six roues [photos]
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mardi 14 avril 2020 à 14:09 jpo dit : Pour moi, il a réalisé le plus grand exploit du sport automobile: 1000 miglia 1955 en 10 heures sur ce qu'étaient les routes de l'époque(160km/h de moyenne). RIP Stirling Moss.

lundi 13 avril 2020 à 14:40 CHAPARRAL dit : J'ai encore le souvenir de la clameur du public quand Jean BEHRA a dépassé Stirling MOSS au Mans en 1959 ! C'étaient des champions ,des vrais !

dimanche 12 avril 2020 à 19:37 Gilou dit : Quel grand homme il va manquer au sport auto c'était monsieur le mans j'ai adoré les années 60 sa dernière sortie en 61 il avait abandonné avec G.Hill sur Ferrari 250GT SWB pas un bon souvenir. Grande pensée au champion de F1.