Publié le 13/04/2020 à 09:56

Brawn pense que la F1 sera renforcée après le coronavirus

Ross Brawn pense que la F1 sera renforcée après le coronavirus

Ross Brawn pense que la F1 sera renforcée après le coronavirus, si de bonnes décisions sont prises pour réduire les coûts.

La F1 doit agir sur les budgets des équipes en raison du coronavirus, qui a de fortes conséquences financières sur le championnat. Ross Brawn, responsable de la compétition de la F1, souhaite que le budget plafonné soit revu à la baisse pour sa première année d'introduction, en 2021. A l'image de Frédéric Vasseur, le patron d'Alfa Romeo, et Jacques Villeneuve, le champion du monde 1997, Brawn pense que la F1 peut prendre des décisions qu'elle n'a jamais osé prendre par le passé.

« Le moment est peut-être venu de remettre les choses à plat et de se dire "Bon, à la belle époque, la F1 fonctionnait à un certain niveau, maintenant il est temps d'analyser les choses et de décider si nous devons remettre les choses à plat concernant les coûts et les besoins de la F1", » a expliqué l'Anglais sur Sky Sports F1. « Nous dû nous battre pour limiter le budget à 175 millions de dollars par an. C'était plus élevé que ce que nous voulons mais c'était l'équilibre possible avec toutes les équipes. Je ne dirais pas que c'est idéal. Ce n'est pas ce que nous voulions, mais c'est ce que nous avons eu. »

« La crise du covid-19 a ouvert une opportunité pour que les gens réfléchissent à nouveau à ce que peut être un plafond réaliste et sensible, et cela nous a permis d'entrer à nouveau dans les négociations, avec détermination et encore plus de volonté. »

Des mesures pour assurer l'avenir

Les budgets plafonnés ont été mis en place pour offrir à la F1 la capacité de répondre à des crises. Ross Brawn estime que la pandémie de coronavirus en est une et que le championnat peut prendre des mesures qui assureront l'avenir.

« Cela montre pourquoi nous voulions un plafonnement des budgets, » explique Brawn. « Avec cette crise, nous pouvons l'abaisser. Nous le disions à son lancement. Nous y arrivons plus tôt que ce que nous espérions. Cela se produit maintenant, ce serait irresponsable de l'ignorer. Nous devons faire des réajustements à un niveau différent. Ce sera douloureux mais le championnat aura un avenir. Je pense que nous sortirons (de cette période) dans une meilleure situation qu'avant. »

Jean Todt, le Président de la FIA, a confirmé que des discussions ont lieu sur les budgets plafonnés. Toutes les équipes semblent prêtes à accepter d'abaisser le plafond mais des désaccords subsistent sur le montant à fixer.

Sur le même thème :
- Ferrari dément une volonté de quitter la F1
- Coronavirus : L'équipe Williams espère « survivre »
- Coronavirus : McLaren s'inquiète des finances de la F1
- Les pilotes de F1 pendant leur jeunesse ! [photos]
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez