Publié le 22/04/2020 à 15:38

Lotus : une anti-Porsche 718 se précise

Lotus : nouvelles infos sur une petite sportive polyvalente

De nouvelles informations émergent au sujet d'une petite sportive Lotus utilisable au quotidien.

Phil Popham, directeur général de Lotus, aurait annoncé à Bloomberg l'arrivée prochaine d'une petite sportive moins radicale que l'Elise, dont l'espace intérieur permettrait une utilisation au quotidien. Cela confirmerait les rumeurs qui annonçaient en novembre dernier une Lotus destinée à concurrencer la Porsche 718, qui pourrait ressusciter le nom Elan.

La voiture en question serait vendue entre 55.000£ et 100.000£ (environ 63.000€ à 114.000€), donc un peu plus cher que le prix actuel de l'Elise au Royaume-Uni. Cette amplitude tarifaire semble annoncer plusieurs versions et/ou motorisations au catalogue. L'auto pourrait être proposée en coupé et en roadster.

La dernière Lotus à moteur thermique ?

Le lancement de cette Lotus serait prévu pour 2021 et sa présentation pourrait avoir lieu à la fin de cette année ou au début de la prochaine. Difficile donc de savoir si ce supposé modèle est la sportive inédite déjà annoncée pour 2020 par le constructeur ou un autre véhicule. Parallèlement aux bruits courant sur cette anti-718, des rumeurs circulent au sujet d'une GT Lotus plus grande et plus cossue que l'Evora.

Toujours selon Bloomberg, la petite Lotus à venir serait le dernier modèle à moteur thermique de la marque. Cela reste toutefois à prendre avec des pincettes. Il y a un an presque jour pour jour, Popham aurait révélé que la prochaine Lotus ne serait pas entièrement électrique mais que tous les futurs modèles après celui-là auraient des variantes 100% électriques.

Le début d'un élargissement de la gamme

Le patron de Lotus aurait une nouvelle fois confié que le petit constructeur britannique était susceptible d'élargir sa gamme en s'attaquant à des segments inédits. "Nous nous concentrons actuellement sur les voitures de sport mais nous pensons que la marque a le potentiel d'aller vers d'autres segments. Et Geely (groupe chinois qui contrôle Lotus mais aussi Volvo entre autres, NDLR) a de l'expertise dans des domaines tels que l'électrification et la conduite autonome", aurait-il déclaré.

La conduite autonome chez Lotus, quelle époque. Toutefois celle-ci pourrait être destinée à des SUV, annoncés à plusieurs reprises par le prédécesseur de Phil Popham, Jean-Marc Gales, voire à des berlines évoquées comme une possibilité par Popham l'an dernier. Lotus chercherait à proposer une gamme concurrençant celle de Porsche et à augmenter ses volumes de production et de ventes pour passer d'environ 1.600 à 5.000 unités chaque année. SUV et berlines chez Lotus, quelle époque.

A lire aussi :
Lotus : un nouveau configurateur

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez