Publié le 24/04/2020 à 15:11

La F1 apporte son aide financière à plusieurs équipes

Coronavirus : La F1 a avancé le paiement de certaines équipes

Liberty Media a avancé les paiements à plusieurs équipes de F1 en difficulté financière en raison de la pandémie de coronavirus.

La pandémie de coronavirus coûte cher aux équipes de F1. Leur budget subit la pause imposée actuellement. En plus du financement par des actionnaires, les équipes ont deux sources de revenus principales, leurs sponsors et l'argent versé par Liberty Media, en charge de l'aspect commercial du championnat depuis 2017. Les sommes apportées par les sponsors dépendent du nombre de courses disputées et avec le report du début de la saison, des équipes ont vu leurs revenus chuter.

Pour la F1, les ressources des sponsors, des chaînes de télévision et des Grands Prix qui paient pour accueillir le championnat sont également en forte baisse mais Liberty Media a décidé de venir en aide aux équipes, en avançant des paiements prévus plus tard dans l'année. Bernie Ecclestone avait régulièrement recours à cette mesure pour venir en aide aux plus petites équipes.

« Nous ne voulons pas être imprudents avec notre argent, mais nous voulons équilibrer le fonctionnement des opérations de la F1 et ses résultats (financiers) actuels, en prenant en compte les résultats opérationnels de nos partenaires, les équipes, dont les dépenses sont plus élevées, » a déclaré Greg Maffei, le directeur général de Liberty Media, selon ESPN. « Nous avons déjà avancé les paiements de certaines équipes. »

« Dans certains cas, nous pouvons faire plus, et dans d'autres, nous pouvons venir en aide aux équipes. Ce n'est évidemment pas un chèque un plan... La Major League Baseball a avancé 170 millions de dollars à tous les joueurs (...) et nous avons un problème similaire, mais avec des dépenses plus élevées chez les équipes. Nous avons besoin d'équipes solvables. Nous avons besoin des équipes pour avoir de bonnes courses en 2020, 2021 et après. »

Greg Maffei n'a pas précisé quelles équipes ont bénéficié de ces paiements en avance.

Le calendrier 2020 devra prendre en compte les finances des équipes

La F1 travaille sur le nouveau calendrier 2020, ce qui a aura des effets à moyen et long-terme. Il est nécessaire d'organiser des courses pour relancer l'économie de la Formule 1 mais il ne faut pas que ces Grands Prix entraînent des dépenses supérieures aux rentrées d'argent pour les équipes.

« Si (la F1) organise des courses à peine profitable, ou qui ne le sont pas, (les équipes) auront encore les coûts de fonctionnement, et c'est une difficulté, » explique Greg Maffei. « C'est pour cela que nous devons bien réfléchir au début de (la saison 2020), pour que ce soit bien pour nous mais aussi pour tout l'écosystème (de la F1). »

« Chase (Carey, le Président de la F1) et son équipe travaillent sur plusieurs scénarii, et il faut réfléchir à ce qu'ils impliquent, il ne s'agit pas seulement de l'accord des autorités et du format, une course uniquement pour la télévision ou avec des supporters, il s'agit également la façon dont cela fonctionne pour les équipes. Comment éviter une situation bonne pour les supporters mais qui n'entraîne pas de faillite, avec des courses sans profits ou avec des pertes ? »

Sur le même thème :
- Budgets : La FIA pourra se passer de l'accord de Ferrari
Budgets : McLaren pense que Ferrari « vit dans le déni »
Coronavirus : L'équipe Williams espère « survivre »
- Coronavirus : La F1 peut-elle perdre quatre équipes ?
Coronavirus : Jean Todt travaille sur un « plan d'urgence »
- F1 : Ces folles innovations aujourd'hui interdites [photos]
- Les ailerons et les nez les plus bizarres vus en F1 [photos]
- Les pilotes de F1 pendant leur jeunesse ! [photos]
- Coronavirus : Les courses automobiles reportées ou annulées
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez