Publié le 28/04/2020 à 08:41

Budgets : A quoi jouent Mercedes et Wolff ?

Budgets : A quoi jouent Mercedes et Toto Wolff ?

Toto Wolff et Mercedes auraient accepté une baisse des budgets à 100 millions de dollars... avant de changer totalement d'avis.

La pandémie de coronavirus complique la situation économique des équipes de F1. Le règlement prévoyait déjà l'instauration d'un plafonnement des budgets pour la saison 2021, à 175 millions de dollars (161,7 millions d'euros). Ce plafond va être abaissé mais les équipes sont en désaccord sur la somme à adopter. McLaren milite pour un plafond fixé à 100 millions de dollars (92,39 millions d'euros) mais Ferrari s'y oppose, ce qui mène à une guerre de mots entre les deux équipes. Mercedes, discrète sur le sujet ces dernières semaines, a une position plus floue.

Toto Wolff, le patron de l'équipe allemande, aurait dans un premier temps accepté un plafond fortement revu à la baisse, avant de changer d'avis : « Il y a quelques semaines, Wolff a ouvert la porte sur le sujet des budgets, » a expliqué Helmut Marko, conseiller de Red Bull, à Auto Bild. « Mercedes était même prêt à accepter 100 millions de dollars (92,4 millions d'euros) par an. Mais il a écrit une lettre à la FIA, dans laquelle il parle soudainement de 145 millions. »

Wolff aurait également changé de position sur les mesures à adopter, notamment pour faire évoluer les frais exclus du calcul : « Au début, il insistait pour imposer une limite de salaire aux pilotes dès 2021, » indique Marko. « Maintenant, il ne veut pas le faire avant 2025. »

Des désaccords entre Wolff et Mercedes ?

Pourquoi la position de Mercedes a-t-elle évolué ? Motorsport-Total.com évoque des désaccords de plus importants entre Toto Wolff et Ola Källenius, le grand patron de Daimler, la maison-mère de Mercedes. Wolff réfléchirait à des alternatives, notamment après son investissement chez Aston Martin, aux côtés de Lawrence Stroll, propriétaire de Racing Point. Wolff va-t-il prendre un poste à la tête du constructeur anglais ? L'Autrichien a fermement démenti ces rumeurs auprès du quotidien Österreich, évoquant un « grand n'importe quoi. »

La FIA a de son côté le pouvoir d'imposer la limite pour les budgets. La fédération a fait évoluer les règlements pour imposer des mesures de sauvegarde avec un accord des équipes à la majorité, alors qu'il faut en temps normal l'unanimité pour pouvoir appliquer les décisions dès la saison en cours.

Sur le même thème :
- Que faisait Toto Wolff avant la F1 ?
- F1 : Ces folles innovations aujourd'hui interdites [photos]
- Les ailerons et les nez les plus bizarres vus en F1 [photos]
- Les pilotes de F1 pendant leur jeunesse ! [photos]
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez