Publié le 30/04/2020 à 15:25

Steiner espère convaincre Haas de rester en F1

Günther Steiner espère convaincre Gene Haas de rester en F1

L'avenir de Haas en F1 n'est pas assuré et la pandémie de coronavirus complique la situation. Günther Steiner estime qu'il faudra prendre les bonnes décisions.

L'équipe Haas sera-t-elle en F1 en 2021 ? Gene Haas, le propriétaire de l'équipe américaine, attendait des progrès dans les performances après une saison 2019 en dessous des attentes. Il misait sur le nouveau règlement prévue en 2021 mais le coronavirus a provoqué un report de ces changements à la saison 2022. La situation financière de certaines équipes s'est par ailleurs aggravée ces dernières semaines. Günther Steiner, qui dirige l'équipe, espère que Gene Haas restera en Formule 1.

« Comme nous tous, il n'aime pas être dans le flou pour l'avenir proche, et ne pas savoir s'il y aura des courses (cette année), » a déclaré l'Italien au site officiel de la F1. « Il peut attendre, mais comme tout homme d'affaires, il ne veut pas attendre indéfiniment. »

« J'espère que dans les prochains moins, nous aurons une vision plus claire de ce qu'il nous attend, que la situation n'évoluera pas autant qu'en ce moment. Il n'y a personne à critiquer, ce sont juste les circonstances. Pour le moment, il peut garder son calme, mais à un moment, il prendra une décision. »

« Mais pour le moment, il veut voir la suite. Nous avons placé des gens en chômage partiel, nous ne les avons pas laissés partir. Nous devons prendre les bonnes décisions pour l'avenir, pour qu'il conserve son intérêt pour le championnat. »

Les équipes ont besoins de revenus

La situation actuelle pourrait compliquer l'avenir de Haas en F1. Günther Steiner estime qu'il est nécessaire de reprendre la compétition, pour que l'équipe puissent bénéficier à nouveau des revenus de leurs sponsors.

« Evidemment, il y a une menace s'il n'y a pas de revenus, s'il n'y a pas de courses cette année, si nous n'avons pas de rentrées d'argent, » explique Steiner. « Il y a toujours une menace, si nous ne repartons pas. Je pense qu'elle est faible, mais on ne sait jamais. »

En dehors du financement par leurs actionnaires, les rentrées d'argent des équipes proviennent de leurs sponsors et de la F1, qui leur reverse une partie des sommes qu'elle perçoit de ses propres sponsors et des chaînes de télévision. Les contrats sont généralement indexés sur le nombre de courses disputées, ce qui signifie que les équipes sont privées de ressources pendant le confinement. La F1 a avancé des paiements pour soutenir les équipes mais cela ne sera peut-être pas suffisant.

« Les rentrées d'argent sont très limitées, » souligne Steiner. « La FOM (Formula One Management) essaie d'aider. Mais nous ne savons pas si nous reprendrons la compétition (en 2020). Je pense que ce sera le cas, mais il faut envisager le pire, ne pas avoir de revenus de la FOM. Sans revenus, il faut que quelqu'un paie, et ces ressources sont limitées. »

Sur le même thème :
Romain Grosjean pense que Haas pourrait quitter la Formule 1
- Coronavirus : L'équipe Williams espère « survivre »
- F1 : Ces folles innovations aujourd'hui interdites [photos]
- Les ailerons et les nez les plus bizarres vus en F1 [photos]
- Les pilotes de F1 pendant leur jeunesse ! [photos]
- Les 10 programmes sur la F1 à voir pendant le confinement

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 01 mai 2020 à 11:13 Bibi dit : S'ils partent maintenant leur existence en course n'aura reposer que sur deux pilotes proche de la retraite. Je voudrai tellement voir quelqu'un d'autre au volant pour voir se que vaut vraiment cette voiture.

vendredi 01 mai 2020 à 11:12 Bibi dit : S'ils partent maintenant leur existence en course n'aura reposer que sur deux pilotes proche de la retraite. Je voudrai tellement voir quelqu'un d'autre au volant pour voir se que vaut vraiment cette voiture.