Publié le 05/05/2020 à 12:57

Déconfinement: Ferrari, Bugatti et Lambo redémarrent [Diapo]

Déconfinement : Ferrari, Bugatti et Lamborghini relancent leur production

Après presque deux mois d'arrêt, Ferrari, Bugatti et Lamborghini relancent doucement leur production. Découvrez les coulisses de cette reprise d'activité.

A l'instar des constructeurs généralistes, tels PSA ou encore Toyota, les marques automobiles les plus prestigieuses reprennent elles aussi tout doucement leurs activités en cette période de "post-confinement".

Ainsi, Ferrari, Bugatti et Lamborghini, toutes trois à l'arrêt depuis la mi-mars, viennent simultanément d'annoncer le redémarrage de leurs usines respectives.

Relevé de température et tests sérologiques chez Ferrari

Chez Ferrari, la production a été relancée sur les sites italiens de Modène et Maranello. "La production augmentera progressivement pour reprendre pleinement vendredi 8 mai", annonce la firme au cheval cabré qui a évidemment instauré localement de nouvelles mesures sanitaires afin d'assurer la sécurité de ses employés. Relevé de température, tests sérologiques sur la base du volontariat, port du masque et de gants et évidemment respect de la distanciation sociale sont désormais à l'ordre du jour.

Lamborghini déjà prêt à présenter un nouveau modèle

Même son de cloche chez Lamborghini. Après avoir consacré une partie de ses installations à la fabrication de masques médicaux au plus fort de la crise sanitaire, la marque au taureau a rouvert le 4 mai les lignes de montage de son usine de Sant'Agata Bolognese, au nord de l'Italie.

"Nous sommes prêts à redémarrer avec beaucoup d'énergie, mais aussi avec des protocoles stricts pour sauvegarder ce qui nous est le plus précieux : la sécurité de nos collaborateurs", a indiqué Stefano Domenicali, le patron du constructeur. Tellement prêts que Lamborghini dévoilera déjà un tout nouveau véhicule le 7 mai prochain !

Bugatti en effectif réduit

Enfin, du côté de Bugatti, la fabrication a également repris le 4 mai au sein de l'atelier de Molsheim, en Alsace. Quelques employés sont retournés travailler sur les hypersportives Chiron et Divo, mais toujours dans le respect de mesures strictes.

"Nous ferons tout pour que nos collaborateurs puissent travailler en toute sécurité. Lorsque c’est possible, ils pourront poursuivre le télétravail, de façon à ce que l’effectif reste réduit sur place", a expliqué Stephan Winkelmann, Président de Bugatti. "Grâce à la mise en place de mesures de protection, nous sommes désormais en mesure de reprendre la construction de nos véhicules à la main. C’est un signe encourageant pour nos équipes ainsi que pour nos clients."

Parmi les mesures mises en place, Bugatti annonce que "chaque employé recevra plusieurs masques qui lui seront propres et qu’il devra porter sur l’ensemble du site et des locaux de travail, même s’il sera également obligatoire de respecter une distance de sécurité de 1,5 m entre chacun, ainsi que des règles d’hygiène bien définies pour les mains." "Chacun sera également tenu de nettoyer minutieusement ses outils avant et après chaque utilisation.", précise le constructeur.

"Nous avons ces dernières semaines dû faire face à des défis inattendus, tant sur le plan professionnel que personnel. Je remercie chacun de vous pour votre comportement exemplaire, et je suis convaincu que nous ressortirons ensemble plus forts de cette crise.", conclut Stephan Winkelmann.

Lire aussi :
- Déconfinement : quelles sont les mesures prises par PSA ?
- Coronavirus : Ferrari suspend toutes ses activités
- Coronavirus : Lamborghini ferme son usine italienne !

Photo de Mathieu Demeule

posté par :
Mathieu Demeule

Réagissez