Publié le 01/06/2020 à 10:00

Porsche : l'histoire de la 911 Targa en photos !

Porsche : l'histoire de la 911 Targa en photos !

Alors que la Porsche 911 Targa type 992 vient tout juste d'être dévoilée et qu'une édition exclusive s'annonce, retour sur l'histoire de ce modèle atypique...

Il y a quelques jours, Porsche a dévoilé sa toute nouvelle 911 Targa (type 992), une version atypique de la célèbre sportive allemande qui se remarque au premier coup d'oeil grâce à son panneau de toit en toile, son imposant arceau central et sa partie arrière vitrée. Un système proche de celui des toutes premières 911 Targa. Car oui, cette carrosserie à mi-chemin entre un coupé et un cabriolet ne date pas d'aujourd'hui...

Elle est en effet apparue en septembre 1965 sur la 911, soit deux ans seulement après les débuts du modèle. Dévoilée sur le salon automobile de Francfort, elle est alors une réponse au renforcement des règles de sécurité en vigueur sur le marché américain et aux partisans d’une interdiction pure et simple des cabriolets aux États-Unis. Avec son large arceau central en guise de dispositif de sécurité fixe, elle se présente en effet comme le premier cabriolet sûr au monde.

Son nom, lui, est une référence à la Targa Florio, une célèbre course disputée sur les routes de Sicile, où Porsche brille depuis les années 1950.

Populaire dès ses débuts

À partir de l’automne 1966, les versions Targa complètent les modèles Coupé 911, 911 S et 912, et rencontrent un véritable succès auprès du public. Dès la fin de l’été 1967, la gamme s'enrichit et l'auto peut être commandée avec une lunette arrière fixe en verre de sécurité chauffant en lieu et place de la lunette en plastique rabattable. Un an plus tard, cette solution intègre la dotation de série de la Targa et ne la quittera plus au fil des trois premières générations, vendues en tout à 87.663 exemplaires. Jusqu’en 1993...

1993 : l’arceau cède la place à un toit en verre

C'est à cette époque, sur la quatrième génération de la 911 (type 993), que la Targa troque son emblématique arceau contre un toit en verre doté d’un système d’ouverture électrique.

Cette configuration perdurera sur la cinquième génération (type 996), introduite en 1997. Petite originalité de cette mouture : elle est la première 911 à être équipée d’un hayon permettant d’ouvrir la lunette arrière et d’accéder facilement à l’arrière de l’habitacle, qui offre un volume maximal de 230 litres.

En septembre 2006, la 911 Targa de sixième génération (type 997) conserve le système de toit de sa devancière mais gagne un verre allégé tout en se déclinant en deux versions à transmission intégrale (Targa 4 et Targa 4S).

2014 : retour aux origines

2011 marque l'arrivée d'une 911 de septième génération (type 991). La version Targa arrive 3 ans plus tard, en 2014, et marque le retour au concept originel avec un large arceau, une section de toit mobile et une lunette arrière en forme de verrière. Mais par rapport aux premières Targa, le système de toit devient entièrement automatique. Une simple pression sur un bouton permet désormais de déployer ou replier le toit derrière la banquette arrière.

Une 911 Targa exclusive le 2 juin !

La dernière-née de la famille, la 911 Targa type 992 mêle elle aussi tradition et modernité avec un mécanisme électrique qui permet une ouverture et une fermeture en seulement 19 secondes. Disponible en versions 4 et 4S (flat-six 3L biturbo de 385 et 450 ch avec boîte double embrayage PDK à 8, voire boîte manuelle à sept rapports pour la 4S), elle est facturée à partir de 130.655€ et se déclinera bientôt en une édition limitée exclusive. Pour découvrir cette dernière, rendez-vous le 2 juin 2020...

Lire aussi :
Nouvelle Porsche 911 (2020) : la version Targa est lâchée !
Porsche GTS : 56 ans d’histoire en photos !

Photo de Mathieu Demeule

posté par :
Mathieu Demeule

Réagissez