Publié le 10/07/2020 à 13:11

Voici la 1ère Aston Martin DB5 Goldfinger "Continuation"

Aston Martin DB5 Goldfinger

VIDEO. Aston Martin a sorti de ses ateliers la 1ère des 25 reproductions de la DB5 de James Bond ! Voici un petit tour du propriétaire en photos et vidéo.

Les plus fortunés, qui ont toujours rêvé de jouer les agents secrets, voient leur vœu exaucé ! La 1ère Aston Martin DB5 Goldfinger "Continuation" vient de quitter les ateliers de la firme de Gaydon. Pour mémoire, en août 2018, le constructeur britannique a annoncé son intention de reproduire, à l'identique, une série de 25 coupés reprenant les mêmes gadgets que ceux de 007.

Le modèle a été développé avec la société de production Eon, qui produit au cinéma la saga du plus célèbre des espions britanniques, ainsi qu'avec le spécialiste des effets spéciaux de la franchise, Chris Corbould. Après 4500 heures de travail méticuleux, on découvre enfin à quoi ressemble le modèle ! Voir la vidéo de la DB5 Goldfinger Continuation.



Pour l'anecdote, c'est la 1ère DB5 neuve qu'Aston Martin reconstruit depuis plus d'un demi-siècle. La production du modèle originel, entamée en 1963, s'est arrêtée en 1965 avec moins de 900 exemplaires fabriqués.

Plaques rotatives, vraies-fausses mitraillettes... 

Comme le modèle apparu pour la 1ère fois dans "Goldfinger" en 1964, cette DB5 embarque les gadgets les plus marquants de la saga : 
- plaques d'immatriculation rotative à 3 faces
- vraies-fausses mitraillettes dans les clignotants avant
- écran pare-balles à l'arrière
- système d'asperseur d'eau (et non pas d'huile comme dans le film)
- dispositif de diffusion de fumée
- boucliers avec béliers intégrés
- panneau de toit amovible, côté conducteur ( en option).


S'il n'y a pas de vrai siège éjectable, Aston Martin a tenu à le faire croire. Le bouton de déclenchement est toujours positionné dans le pommeau du levier de vitesses (5 rapports). Dans l'habitacle, le constructeur a intégré - au pied de la console centrale - un faux écran radar avec détecteur de position. Il y a aussi le combiné de téléphone planqué dans la portière et le système de contrôle des gadgets dans l'accoudoir. 

Jouer à 007... pour 3 millions d'euros ! 

La DB5 Goldfinger "Continuation" est proposée en gris (Silver Birch) uniquement, comme l'originale. Elle hérite de panneaux de carrosserie en aluminium. Comme le modèle d'époque, elle reçoit un six-cylindres en ligne de 286 ch lui permettant d'atteindre les 60 mph (96 km/h) en 7,1s et une vitesse de pointe de 238 km/h. Les premières livraisons de la "DB5 Goldfinger Continuation" ont commencé et vont se poursuivre jusqu'au second semestre 2020. Dommage que ces autos, vendues plus de 3 millions d'euros pièce hors taxes (!), ne soient pas homologuées pour la route. 

Lire aussi : 
L'Aston Martin de 007 à vendre aux enchères
Cette Aston Martin a inspiré celle de James Bond

Photo de Géraldine Gaudy

posté par :
Géraldine Gaudy

Réagissez