Publié le 04/08/2020 à 13:26

Zagato montre sa nouvelle IsoRivolta GTZ (2021)

Zagato : voici la nouvelle venue IsoRivolta GTZ

Ligne fluide et moteur V8, l'IsoRivolta GTZ est la dernière née du côté de chez Zagato.

Nouvelle venue du côté du célèbre et prestigieux carrossier italien Zagato. Ce dernier vient en effet d’annoncer l’arrivée de l’IsoRivolta GTZ (photo). Le modèle en question marque la renaissance de la marque IsoRivolta et a été inspiré par la voiture Iso Rivolta A3 datant de 1963. Fabriqué à partir de fibre de carbone, le coupé sportif présente une bouche béante, des lignes musclées ou encore quatre feux arrondis à l'arrière.

Sous le capot, Zagato a choisi une puissante motorisation V8 6.2 litres empruntée à l'américaine Chevrolet Corvette Z06. Zagato voit plus grand car le moteur a toutefois été réalésé et dispose désormais d’une cylindrée de 6.8 litres. Malheureusement, nous n’avons aucune information quant à la puissance du "big block" US. Idem en ce qui concerne les performances de la voiture, aussi bien pour l’exercice d'accélération du 0 à 100 km/h que pour la vitesse de pointe.

Encore une dizaine d'exemplaires disponibles à la commande

Nous devrons encore patienter jusqu’au mois d’octobre prochain pour connaître plus de détails sur cette IsoRivolta GTZ (2021). C'est à ce moment-là que le premier exemplaire sera en effet expédié à son propriétaire et que Zagato publiera l'ensemble de la fiche technique. La production du modèle sera limitée à seulement 19 unités. A l'heure où nous vous parlons, une dizaine de voitures sont encore disponibles à la commande. En revanche, aucun tarif n'a encore été livré par le carrossier transalpin. Détails, ainsi que photos sont disponibles sur le site internet officiel de Zagato.

A lire aussi :
Une Aston Martin V12 Zagato unique est à vendre !
Aston Martin : voici les Vantage V12 Zagato Heritage Twins !
Livraisons d'Aston Martin DB4 GT Zagato (2019) !
L'Aston Martin DBS GT Zagato (2019) en détail !
Aston DBS GT Zagato, 771 ch et une gueule béante

Photo de Jean-Philippe Peden

posté par :
Jean-Philippe Peden

Réagissez