Publié le 05/08/2020 à 09:00

La Porsche Taycan Turbo S peut-elle battre la 918 Spyder ???

Découvrez tout de suite une "drag race" entre les Porsche Taycan Turbo S et 918 Spyder. Vidéo !

Match fratricide aujourd’hui entre deux modèles du constructeur allemand de Zuffenhausen. D’un côté, la "nouvelle star" du catalogue, la Taycan Turbo S. Rappelons que la berline sportive 100% électrique revendique une puissance de 761 chevaux pour un couple maximal de 1.050 Nm.
De l’autre, la radicale 918 Spyder, qui joue dans la cour des grandes avec l'italienne Ferrari LaFerrari et la britannique McLaren P1. Ici, la motorisation est un V8 4.6 litres hybride, qui développe la bagatelle de 887 chevaux et pas moins de 1.280 Nm !!! Impressionnant.

Sur le papier, la Taycan Turbo S n’a aucune chance de s’imposer. La 918 Spyder revendique un meilleur chrono sur l’exercice du 0 à 100 km/h, une vitesse de pointe supérieure et surtout elle affiche 650 kilos de moins sur la balance... 1.720 kilos contre 2.370 kilos pour le modèle zéro émission. Le modèle 100% électrique fera-t-il des miracles ?

Pour mémoire, la Taycan Turbo S est tout de même capable d’expédier l’exercice d'accélération du 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes et d’atteindre la barre des 200 km/h en 9,8 secondes. Vitesse de pointe bridée à 260 km/h.

Verdict en vidéo !

Découvrez sans plus attendre cette confrontation sur la piste pour une course sur 400 mètres départ arrêté entre les Porsche Taycan Turbo S et 918 Spyder en vidéo ! Vous verrez également qu'une McLaren 720S vient se mêler à la course. Faites vos jeux !

Source et crédit photo : 888 MF / YouTube

A lire aussi :
918 Spyder vs LaFerrari : la course en vidéo !
Porsche Taycan Turbo S (2020) : l'essai vidéo !
Pourquoi la Porsche Taycan utilise le suffixe "Turbo" ?
Porsche Taycan Turbo S : un tour (rapide) avec le Stig !
Chris Harris impressionné par la Porsche Taycan Turbo S !
P1 - 918 Spyder - LaFerrari : objectif 300 km/h !
Une Porsche 918 Spyder pour la police de Dubaï !

Photo de Jean-Philippe Peden

posté par :
Jean-Philippe Peden

Réagissez