Publié le 08/09/2020 à 13:55

Porsche passe à la boîte PDK sur le haut de gamme 718

Porsche propose la boîte PDK sur le haut de gamme 718

La boîte automatique à double embrayage PDK permet aux Porsche 718 d'être plus performantes à l'accélération.

Porsche annonce que les clients intéressés par les fleurons de la gamme 718 pourront désormais opter pour une boîte double embrayage PDK à 7 rapports. Rappelons en effet que les modèles 718 Spyder, 718 Cayman GT4 et 718 GTS 4.0 n’étaient jusque-là disponibles qu’avec une boîte manuelle à 6 rapports.

La marque de Zuffenhausen annonce que sa PDK permet de changer de vitesses sans rupture de couple pour de bien meilleures performances à l’accélération.

Jusqu'à une demi-seconde de gagnée

Ainsi, les 718 Spyder et 718 Cayman GT4 (6 cylindres à plat 4.0 litres atmosphérique de 420 chevaux) avec boîte PDK revendiquent un exercice de 0 à 100 km/h en seulement 3,9 secondes, contre 4,4 secondes pour les versions avec boîte manuelle. Le 0 à 200 km/h prend quant à lui 13,4 secondes (- 0,4 seconde).

Les 718 Cayman GTS 4.0 et 718 Boxster GTS 4.0 (6 cylindres à plat 4.0 litres atmosphérique de 400 chevaux) annoncent désormais 4 secondes et 13,7 secondes sur les mêmes exercices, soit respectivement 0,5 seconde et 0,4 seconde de mieux...

7e rapport plus court sur la PDK

Sur tous les modèles 718 équipés d’un moteur atmosphérique de 4.0 litres, le 7e rapport de la PDK est plus court. Les 718 Spyder et 718 Cayman GT4 bénéficient en outre d’une amélioration du différentiel arrière à glissement limité mécanique. "En phase de transmission de la force motrice et en phase de décélération, le pourcentage de blocage du différentiel est respectivement de 30 et 37 %. Le tarage sur les modèles équipés d’une boîte manuelle est de 22 et 27 %. Ce différentiel arrière optimisé contribue à améliorer la dynamique longitudinale et latérale de la voiture, et à accroître le plaisir de conduite", annonce Porsche.

A lire aussi :

A 16 ans, elle bat un record en Porsche 718 Spyder [VIDEO]
Porsche veut conserver le moteur atmosphérique via l'hybride

Photo de Jean-Philippe Peden

posté par :
Jean-Philippe Peden

Réagissez